Les larmes aux yeux

Une journée vraiment émouvante…. Vous voulez en savoir plus ?  Dans ce cas, suivez-moi. Je vais vous raconter une histoire incroyable.

Voici l’histoire de Ploum

Ploum ressemble à notre chatte Chipie. Comme elle, il est complètement blanc. De loin, la ressemblance est troublante. Il faut le voir de près pour se rendre compte de la seule différence : la tête. Il a une vraie tête de matou.

Cela faisait plusieurs jours qu’il errait dans les box. Dans un premier temps, nous pensions que Ploum appartenait aux nouveaux locataires qui ont aménagé à quelques maisons de chez nous. Jusqu’à ce vendredi soir où Ploum est venu pleurer sur le seuil de notre porte. Il était affamé. Là, je me suis dit qu’il avait été abandonné. J’en ai eu pitié et bien entendu, j’ai craqué. Vite une assiette de croquettes sur le pas de la porte. Je sais déjà que c’est fichu…. Il va s’incruster. Tant pis. Je n’ai pas la force de résister à ses miaulements. Ce qui devait arriver arriva. Il entre dans la maison et fait une rencontre tendue avec les deux chattes de la maison et avec Bandy. Mais cet accueil un peu froid ne le dérange nullement. Il prend ses aises et s’installe.

Dimanche, notre fils aîné et sa compagne nous rendent visite et commencent à le dorloter. Tout à coup, ils me disent « On pense qu’il est pucé. On a l’impression de sentir quelque chose dans son cou ».

Ok. Lundi direction la vétérinaire. Elle commence ses consultations à 9h. A 9h pile j’étais là. Effectivement, notre nouveau venu est bien pucé et stérilisé. La seule chose qu’elle peut me dire dans un premier temps c’est qu’il est français. Elle n’arrive pas à se connecter sur le site avec son Iphone pour avoir plus de renseignements. Zut je vais devoir attendre qu’elle rentre chez elle pour en savoir plus.

Deux heures plus tard, elle m’appelle et me dit que la petite boule de poils s’appelle Ploum et qu’il est né en 2014. Pour ce qui est de l’adresse des propriétaires, d’autres   recherches sont nécessaires sur le site français.

Dans l’après-midi, nouvel appel. Là, elle me prévient que les propriétaires ont été retrouvés, qu’ils sont avertis et qu’ils vont me contacter. Dans les minutes qui suivent le monsieur m’appelle et nous échangeons quelques mots. Là, j’apprends que le chat a été perdu tenez vous bien en janvier 2017 à Durbuy. Mais il faut savoir que Durbuy est à 40 kms de chez moi. Là, je suis abasourdie. Incroyable ce chat a disparu depuis presque 8 mois.

En plus, entre-temps, ces gens sont repartis vivre en France. A Lille plus précisément. . Le monsieur me demande mon adresse et me dit  « Nous prenons la route ».

Quelques heures plus tard, les propriétaires arrivent.

Nous étions tous très émus. Eux de retrouver leur chat et nous de voir le bonheur que cela leur procurait. Mais également de voir dans leur voiture les achats (nouveau bac à litière, croquettes, lait spécial, litière…) qu’ils avaient été faire avant de venir chercher leur petit protégé.

Bien entendu, ils ont trouvé leur chat amaigri. Mais nul doute qu’il va vite récupérer et faire à nouveau le bonheur de cette famille de deux enfants (11 et 7 ans).

En tout cas, il a déjà commencé sa cure de vitalité ce week-end. Contrairement à mes deux chattes qui sont des fines bouches qui ne semblent jamais satisfaites de ce qu’elles ont dans leur gamelle, lui a tout dévoré en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire et a dormi pendant des heures.

Mais des questions me trottent dans la tête. Quelle a été la vie de cette pauvre bête pendant tous ces mois. A-t-il été volé puis abandonné ? Car selon les propriétaires, leur chat en plus de sa puce avait un collier avec tous les renseignements adoc. Etait très familier. Allait facilement vers les gens.

Il est arrivé chez nous sans collier. Nous pouvons donc échafauder un tas de scénarios. De toute façon, c’est inutile. Nous n’aurons jamais les réponses et ses maîtres non plus. Alors, tournons la page et réjouissons nous. Tout se termine bien.

Je suis vraiment heureuse d’avoir retrouver le foyer de ce beau matou et d’avoir pu faire le bonheur de cette famille qui visiblement tenait vraiment à son animal.

 

 

 

13 réflexions au sujet de « Les larmes aux yeux »

  1. Quelle belle histoire émouvante et réjouissante par sa fin ! On se demande toujours comment cela est possible et comment ont ils fait pour se débrouiller pendant longtemps.Mon chien avait ainsi disparu pendant de longs mois en Auvergne.On désespérait de le retrouver et puis un jour …enfin un coup de tel .On l’a retrouvé en pleine forme chez de gentilles personnes mais à plus de 100km de l’endroit où l’on était , avec une collerette au cou car peu de temps avant , nous l’avions emmené chez le véto pour un abcès au cou .On s’est toujours demandé comment il avait fait ? Le mystère demeure. Dans ton précédent post , je suis impressionnée par tes bordures très soignées .Comment fais tu ? L’hydrangea Stardust m’intéresse.Quelle taille fait il chez toi ? Bises et belle semaine Wivina

    • Bonjour Maryse. Les bordures sont redressées chaque printemps à la bêche. Puis en cours de saison mon mari passe la débroussailleuse toutes les deux semaines et deux à trois fois par saison, il passe un coupe bordure qu’il adapte sur le même moteur que sa débroussailleuse. Je vais essayer de faire un article à ce sujet. L’hydrangéa Starbust est un facile à vivre. Je le coupe très court chaque printemps et en fin de saison, il mesure environ 1m de haut sur 1m de large. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas. Bonne journée.

  2. Une histoire heureuse dans sa fin, mais je perçois dans tes écrits un petit pincement au coeur d’avoir « perdu » ce beau chat blanc. Quelle chance il a eu de tomber sur une personne consciencieuse et aimante qui a fait les recherches nécessaires pour qu’il retrouve ses maîtres. J’espère qu’ils donneront des nouvelles de leur chat. J’ai aimé lire ton billet.
    Bises.

    • Effectivement, mon coeur en a pris un coup :) Ce chat était tellement attachant. Il me rappelait un matou que nous avions recueilli il y a quelques années et qui était aussi attachant et qui me suivait partout au jardin et attendait patiemment que je dépose mes outils. Mais je m’étais fait une raison car de toute façon, la décision était déjà prise. Si nous n’arrivions pas à retrouver ses maîtres, mon fils aîné et sa compagne voulaient l’adopter. Mais je suis vraiment contente d’avoir pu le rendre à ses propriétaires surtout que j’ai vu immédiatement qu’ils y tenaient vraiment. Donc c’est très bien ainsi. Bonne journée.

  3. quelle belle histoire, j’ai les larmes aux yeux, quelle chance d’avoir retrouvé cette puce, mais quel parcours a eu ce chat, c’est incroyable..
    il est arrivé la même chose à une amie, et elle a pu retrouver le maitre d’un chat qu’elle avait recueilli, en plein hiver, il avait été perdu par des gens en vacances..ils étaient si heureux de le retrouver après quelques mois..vive les puces!!
    je suis émue aussi parce que hier j’ai appris que notre chatte adorée a un cancer de la langue inopérable, et j’ai le coeur à l’envers..
    bonne journée Wivina, un petit miracle s’est produit chez vous..

  4. Oh, je suis vraiment désolée pour ta chatte et comprends très bien ce que tu peux ressentir. On s’attache beaucoup à nos animaux de compagnie et c’est toujours difficile de se sentir impuissant face à certaines maladies. Courage.

  5. Un peu la même histoire ici, il y a quelques années. Nous avions recueilli un chat famélique, et après recherche (merci les puces et tatouage) le vétérinaire a retrouvé les propriétaires! Le chat s’était sauvé du balcon de leur appartement depuis plus de trois mois et n’avait jamais réussi à remonter….
    Du coup le minou est reparti chez lui et nous….nous avons pris un chat!
    Bon après-midi, Véro.

  6. Quelle jolie histoire qui, heureusement, se termine bien !
    Nous avions trouvé un chaton en bord de route, près de notre portail, tout jeune, 4 mois à peine.
    Très câlin, ce n’était pas un chat sauvage.
    Nous avons mis son signalement sur le site « chat perdu chat trouvé » et sa propriétaire nous a contactés, avec une photo du même chaton pour ‘identification’.
    Elle était si heureuse de retrouver son chat !
    Mais comment était-il arrivé là, à plus de 10 km de chez lui, est un mystère.
    Aude.

  7. Les histoires de chats sont vraiment incroyables. J’imagine le petit pincement au coeur en le laissant partir…
    Mon mari ne voulait plus de chat et nous avons trouvé une chatte magnifique. Pucée etc… un véritable quiproquo. Finalement la propriétaire nous l’a donnée et elle a vécu de belles années avec nous. Et il y a peu de temps, j’ai fini par retrouver mon chat noir à 3 pattes, il vivait depuis 7 ans à 25 km de chez nous. On ne saura jamais comment l’une est arrivée et l’autre parti mais avec la dame qui a recueilli le miens ( je lui ai dit qu’elle pouvait le garder vu le nombre d’années) on se disait que bizarrement ils nous avaient aidés à rėsoudre quelque chose dans nos vies.

  8. Bonsoir !

    Tes larmes aux yeux sont contagieuses. Souvent, les histoires de chats sans maître se terminent mal ; et si celle que tu nous racontes nous offre le happy end dont nous rêvions, c’est bien parce que tu as contribué à l’écrire. Je pense que la sagesse des hommes se déduit en partie de la façon dont il se comporte avec les animaux.

    Je suis heureux de t’avoir lue juste avant de me coucher : et maintenant, que mes rêves soient joyeux !

    À bientôt,
    Geontran.

  9. Une belle histoire qui se finit bien.
    Ma fille en rentrant d’un week-end n’a pas retrouvé sa petite Lilly peut-être qu’elle aura la même belle surprise un jour ou l’autre ???
    MC

  10. Quel bonheur de voir que ce chat a retrouvé ses maitres après tant de temps!
    Comme ils devaient être heureux!
    Mais j’imagine aussi ton pincement au coeur de laisser ce chat partir.
    Ce chat a du vivre une sacré aventure mais l’important, c’est qu’il ait retrouvé sa maison.
    Bisous

  11. c’est une merveilleuse histoire
    avec une fin comme on les aime
    j’ai des chats et je sais que si j’en perdais un je serais vraiment très triste
    bravo à vous et bonnes retrouvailles à Ploum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *