Nouveaux projets

Voilà bien longtemps que je n’ai rien publié. Le temps passe trop vite. Le travail, quelques jours de vacances et l’esprit bien occupé par de nouveaux aménagements m’ont éloignée quelque peu de mon blog.

Eh oui, la décision est prise….Le jardin va subir un relooking. Je sais ce n’est pas bien raisonnable. Il y a déjà tellement à faire. Mais c’est plus fort que nous, il nous faut toujours de nouveaux objectifs pour pimenter notre quotidien de jardinier. Après tout, c’est comme cela qu’un jardin vit….
La partie entre la roseraie et le sous-bois va être modifiée. La grande étendue de pelouse va être remaniée. Nous avons envie de créer des massifs « promenades ». Le parcours a été étudié afin que ma moitié puisse tout de même circuler avec le tracteur tondeuse entre les massifs. Faut pas exagérer :) Faut pas trop se compliquer la vie :) Pour éviter au maximum le désherbage, du BRF va m’aider. J’emploie la première personne car le désherbage des massifs c’est toujours moi qui m’y colle :)  J’avoue que je n’étais pas spécialement une adepte du BRF. Mais pour l’avoir testé dans les massifs créés à l’entrée du sous-bois, j’ai changé d’avis et suis convaincue de son utilité. Je n’ai pratiquement pas dû intervenir dans cette partie cette année. Donc j’adopte.

Ce premier article va être consacré aux premières plantations. Pour l’instant, seuls quelques hydrangéas ont pris place.

Les canicules sont maintenant derrière nous. L’humidité revient. Les plantations peuvent donc commencer. J’attends avec impatience la foire de Lasnes. Pour ce qui est des nouvelles vivaces, j’hésite encore…Ou bien je plante cet automne ou j’attends le printemps. Dans ma région, il arrive que les températures hivernales fassent le grand plongeon et comme les vivaces sont souvent livrées en pots de 9 cms, j’ai peur qu’elles ne soient pas assez vigoureuses pour affronter un éventuel hiver rigoureux. Par contre, ma commande de rosiers est sur le point d’être finalisée.

Assez de bavardages. Passons aux choses sérieuses.

Voici un aperçu des nouveaux massifs et des premières plantations.

Mon premier article concernant nos aménagements sera consacré aux nouveaux hydrangéas.

Les trois premiers ont été achetés lors de mon séjour en Normandie.

Hydrangéa macrophylla Ayesha. Trouvé au jardin du Mesnil. Je vous parlerai plus en détail de ce jardin lors de prochains articles que je consacrerai aux superbes jardins que j’ai eu l’occasion de visiter lors de mon escapade normande.

Ce macrophylla est parait-il peu commun. Ses fleurs ressemblent à celles du lilas et varient du rose pâle au bleu pâle suivant la nature du sol. Le voici en l’état. Pas tellement représentatif car en fin de floraison. En plus, il attendait patiemment dans son pot depuis un mois et a donc du faire face aux températures caniculaires en étant dans un espace réduit. Pas la meilleure solution. Mais bon…

Voilà comment il devrait être l’année prochaine. (photo du net)

En bleu ?

En rose ?

Hydrangéa macrophylla « Wedding Grown ». Acheté dans une jardinerie normande.

C’est un nouveau venu dans la gamme des macrophyllas. Il est issu d’un croisement entre un macrophylla et un serrata nain. Ses inflorescences apparaissent vertes vers la mi-juin puis petit à petit deviennent blanches et en fin d’été, terminent en rose-rouge. Il a reçu les recommandations du jury à Courson en 2014.

Hydrangéa Cotton Candy. Acheté dans la même jardinerie que le précédent.

Il est issu d’un croisement entre un macrophylla et un serrata Hallasan. Il forme un buisson compact et très florifère. Il est particulièrement résistant au froid. Ses inflorescences sont rose pâle à coeur jaune-vert et s’épanouissent de juillet aux gelées. De plus, il est capable de fleurir sur le bois de l’année.

Ceux que je vous présente maintenant viennent de chez Thierry de Ryckel.

L’hydrangéa paniculata Little Quick fire

Comme son nom l’indique, c’est la version naine de Quick fire. Sa floraison est plutôt hâtive. Elle débute environ un mois avant les autres paniculatas. De ce fait, il développe une coloration rose bien avant que les autres paniculatas n’aient commencé à fleurir.

L’hydrangéa arborescens « Glabrata »

L’hortensia de Virginie Glabrata fleurit sur le bois de l’année. Il est plutôt conciliant sur le type de sol. Il n’a pas peur du calcaire et toutes les expositions lui conviennent.

L’hydrangéa arborescens « Bella Anna »

Cet hybride est une amélioration de Invincibelle. Son port est plus compact. Il se tient mieux et a une floraison plus soutenue d’un rose franc.
Il accepte les sols calcaires. Il fleurit sur les pousses de l’année. Ses fleurs ne changent pas selon le type de sol. Elles sont roses et restent roses.

Hydrangéa Aspéra « The Ditch »

Son feuillage est délicatement velouté. Il est super florifère. Ses inflorescences sont bombées de couleur rose mauve. Il apprécie la mi-ombre. Il ressemble à Sargentiane mais est moins haut. (photo du net)

Hydrangéa Aspéra « Mauvette » (photo du net)

De premier abord, il fait penser à un macrophylla. Mais de près, on voit immédiatement que ses feuilles sont plus petites et la nervure principale est légèrement violacée. Les fleurs sont plus petites que l’aspéra macrophylla. Ses sépales stériles disposées autour de l’ombelle ont une couleur violacée pâle. D’où son nom de Mauvette. Il apprécie le plein soleil.

Hydrangéa serrata « Blue Deckle » (photo du net)

Il fleurit deux fois. Une fois début juin et une seconde fois vers la mi-août. Ce qui fait son attrait, c’est sa floraison bleu clair en inflorescences plates mais également les nuances subtiles de son feuillage en automne

Voilà pour la première partie de nos nouveaux aménagements. Je vous retrouve bientôt pour la suite des aventures….

J’espère que vous avez tous passé d’agréables vacances et serai ravie de vous lire sur vos blogs ou le mien…

 

19 réflexions au sujet de « Nouveaux projets »

  1. Ah les aménagements ! c’est encore possible chez vous puisque la place ne manque pas. Les hydrangeas ont beaucoup de charme et apporteront une touche romantique à l’ensemble, de plus ils fleurissent parfois en décalé des autres plantes sans compter la beauté tout au long des saisons avec leurs variantes. Tu as raison pour les vivaces, attends le printemps puisque chez toi il fait froid l’hiver, j’ai eu cette expérience aussi et j’ai perdu pas mal de plantation crois moi. Je suis heureuse que tu reprennes l’écriture et que tu partages avec nous tes projets, nous aurons l’occasion de voir l’évolution. Ton Jack Russell est superbe mais quel est son prénom ? Je vous souhaite bon courage pour la suite et j’espère pouvoir te rencontrer à Lasnes (j’y serai le vendredi et le samedi). Bisous et plein de courage (et quel bonheur pour la météo actuellement).

    • Je ne serai pas à Lasnes le vendredi…Je travaille. Si mon époux est libre samedi, nous pensons nous y rendre samedi. Dans le cas contraire, ce sera dimanche. J’espère pouvoir te rencontrer. Mon Jack s’appelle Bandy. Une vraie crème. C’est vrai chez moi la place ne manque pas mais il faudra bien un jour se limiter. Pas facile :) Belle fin de semaine. A bientôt peut-être….

    • Effectivement, les hydrangéas et le plein soleil ne font pas bon ménage. Mais il y beaucoup d’autres plantes qui s’accommodent de cette situation. Bonne soirée.

  2. Wahou ça va être super ces massifs promenade… Quelle belle idée… C’est exaltant de créer de nouveaux massifs. Quant au BRF, il n’y a pas photo. Il simplifie vraiment la vie des jardiniers tout en enrichissant le sol. Bonne continuation dans vos projets! Béné

    • J’ai hâte de voir ce que cela va donner. Pour l’instant nous commençons les plantations. Mais il faudrait un peu de pluie. Je suis d’accord avec toi, le BRF facilite grandement les choses. Surtout du côté du désherbage. De toute façon , je crois que je n’ai plus le choix si je veux pouvoir suivre du côté de l’entretien des massifs…Belle soirée.

  3. quel joie un nouveau massif, les projets, les choix, l’achat et les plantations (étape que j’aime le moins) sont une source de plaisir! tu as choisi un beau panel d’hortensias, de tous je possède Ayesha, les fleurs sont vraiment mimi, chez moi le coloris oscille plutôt vers le bleu..mais la plante a souffert de la sécheresse..
    bonne journée Wivina, bise du sud!
    (les asters que tu m’as envoyés sont en fleurs, un beau rose franc que j’aime beaucoup, et de plus une plante pas trop haute, les fleurs sont bien dressées, merci encore)

    • Je suis contente que mes asters aient bien repris chez toi et que la couleur et la hauteur te conviennent. La création des massifs, nous passionnent vraiment et donnent l’occasion d’introduire de nouvelles plantes. Toutefois, je divise également celles que j’ai déjà car il m’en faut tout de même beaucoup pour meubler toute cette superficie. Bonne fin de semaine.

  4. Waouh! Mais c’est la révolution dans ton jardin!
    Quelle surface de plantation!
    Ca va être magnifique, j’imagine déjà cette perspective crée par les massifs qui ondulent!
    Bon courage pour les plantations!
    Bises

    • Effectivement, le jardin va avoir un nouveau look. Les plantations ont débuté mais nous freinons un peu car il fait sec et il faut arroser. Le retour de la pluie est attendu avec impatience. Toutefois, nous espérons que lorsqu’elle tombera ce ne sera pas en continu…car planter sous la pluie ce n’est pas marrant. Jamais contents les jardiniers !!! Belle semaine.

    • Bonsoir Béa. Le BRF est du Bois Raméal Fragmenté. En bref, c’est un mélange de résidus de broyage des déchets de taille de haie, de coupe de branches….Tout cela est étendu sur les massifs et limite la prolifération des mauvaises herbes, améliore le sol, réduit les arrosages, protège contre le gel…D’après les renseignements que j’ai, il est préférable d’étaler le BRF à l’automne afin d’éviter la faim d’azote car pour se décomposer, le BRF utilise l’azote qui est dans le sol ce qui peut provoquer une carence pour les plantes. Comme à l’automne, les plantes entrent en repos, pas de problème. Je l’ai testé dans les massifs que j’ai créés à l’entrée du sous-bois et suis vraiment contente du résultat. Pratiquement plus de désherbage….Pour moi, l’atout principal ! Voilà j’espère avoir répondu à ta question. Pour ce qui est de Lasnes. Je ne sais pas encore si j’irai samedi ou dimanche. Cela dépendra si mon mari travaille ou pas samedi. Belle soirée.

  5. je suis une fan des hydrangéas donc je vais suivre avec beaucoup d’intérêt l’évolution de tes nouveaux trésors !! dans ta liste je n’ai que ayesha, que j’aime beaucoup et qui reste rose chez moi … ils ont d’ailleurs bien souffert cet été mais s’en sortent pas trop mal !! rien de plus motivant que la création de nouveaux massifs … ici aussi je suis seule à me « coller » au desherbage et je pensais également faire appel aux bénéfices du BRF… j’étais encore un peu hésitante notamment concernant les roses mais je crois que je vais tout de même me lancer dans l’aventure après t’avoir lu !!! on attend la suite bien sûr …. à très vite :)

    • J’ai hésité aussi un bon moment avant de me lancer dans l’aventure BRF. Mais après l’avoir testé, je suis devenue une adepte ! Chez moi, le BRF ne pose pas de problème aux rosiers. Peut-être que cela dépend du sol au départ. Je ne sais pas…En tout cas, chez moi cela fonctionne super bien. Je trouve Ayesha original avec ses fleurs qui ressemblent à celles du lilas. Belle soirée.

  6. Alors comme ça tu es venue en Normandie… Tu aurais dû me faire signe ! Tu vas avoir un sacré terrain de jeu à garnir, c’est motivant ! Ayesha est vraiment facile et particulièrement vigoureux, chez moi il est rose. Je te conseille de mettre  » Bella Anna » dans une partie ombragée parce que s’il est comme invincibelle, ses inflorescences « grillent » facilement… Je vais suivre avec grand intérêt l’évolution de tes travaux !

  7. Quelle joie de te relire, mais c’est vrai qu’après l’été, les vacances et nos occupations le temps a filé.
    Pour une transformation ça va en être une ! c’est superbe et bien pensé, eh oui faut penser à la tondeuse 😉
    Les hydrangeas déjà en place tu vas pouvoir penser aux vivaces qui vont venir agrémenter l’ensemble.
    Le temps est agréable pour ces travaux, chez moi je retravaille mes massifs pour acheter d’autres vivaces et retirer les plus communes, et puis je vais rajouter également des rosiers, mais c’est du bricolage quand je vois l’ampleur de tes travaux.
    Quel bel espace vous avez !
    Bonnes plantations et à bientôt pour suivre l’évolution de ce nouvel endroit.

  8. Quelle excitation quand on crée de nouveaux massifs..Chouette ,cette idée de promenade.J’adore les hydrangéas mais cette année , la sécheresse ne leur a pas bien convenu sauf pour ceux qui ont un petit arrosage au pied.J’ai « Blue Deckel », rose chez moi , en fleurs en ce moment. Il n’a eu qu’une fleur au printemps amis il est encore jeune.J’attend la suite avec impatience.Bises Wivina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *