Une fois n’est pas coutume…

Habituellement, nos blogs sont plutôt alimentés par de bien jolies photos. Les endroits les plus beaux de nos jardins sont ainsi mis en évidence. Eh bien, une fois n’est pas coutume…. Voici mon jardin en ce début d’avril. Je l’avoue, ce n’est pas le moment que je préfère. Certes j’aime cette période pour ses belles floraisons printanières et le réveil de la nature. Mais cela mis à part, avec l’arrivée du printemps, mon oasis de verdure ressemble plus à un champ de bataille.

Les premiers beaux jours nous donnent des fourmis dans les doigts et les sécateurs, le broyeur et autres outils reprennent du service. Le jardin étant trop étendu, pour ne pas faire d’incessants allers-retours vers le compost, je fais des tas qui sont ramassés ensuite avec le quad et la remorque….Et ma moitié fait le tour du jardin avec le broyeur pour hacher tout ce qui peut l’être….

Chez nombre d’entre-vous, les rosiers, les hydrangéas et autres sont taillés depuis un bon moment déjà. Mais dans ma région, impossible de commencer avant mi ou fin mars. De plus, la pluie et le froid de ces dernières semaines ont reculé quelque peu les premiers travaux.

Ce premier weekend d’avril a été doux. Donc, les quatre mains ont mis les bouchées doubles pour mettre la pagaille dans les massifs.

L’hiver a été clément du côté des températures mais le vent a souvent soufflé en rafales. Dès lors, de nombreux arbres ont été malmenés et des branches se sont cassées lors des violentes bourrasques. Le sous- bois est jonché de brindilles de toutes sortes. Bref, il y a du ménage à faire.

Voici donc quelques photos de certains coins du jardin en ce moment. Difficile d’imaginer que dans quelques jours tout sera net et que dans quelques semaines, tout sera vert et fleuri….

L’allée de rosiers

Une partie du massif le long de l’abri de jardin.

Pratiquement tout le sous-bois ressemble à ceci…Les hostas commencent à sortir de terre. Il est donc temps de faire place nette…

Les jonquilles étaient recouvertes de branches. Cette situation n’a aucunement entravé leur floraison. Elles ont poussé à travers et illuminent l’endroit.

Toutes les bordures doivent encore être redessinées…Mon terrain a un dénivelé assez conséquent à certains endroits. D’où la pente sur la photo de droite.

Malgré ce chantier, le jardin conserve tout de même son charme printanier. Les premières floraisons sont bien au rendez-vous et se moquent du fouillis qui les entoure.

Parmi elles, les hellébores qui vont bientôt tirer leur révérence. Normal après plusieurs semaines de présence.

Quelques primevères.

Des muscaris qui devaient être blancs….Eh bien non…Ils sont bleus. Une erreur d’étiquetage….Leur feuillage ressemble à celui des tulipes et donne de l’originalité.

Les pulmonaires émergent à travers leur couverture de feuilles mortes qui les a protégé tout l’hiver. Agréable surprise….les plantes semblent enfin prendre de l’ampleur.

Les jacinthes, narcisses et anémones blanda n’ont pas leur pareil pour illuminer les massifs.

Le mahonia n’est pas mon arbuste préféré mais j’apprécie son odeur agréable.

A bientôt.

Bonne semaine jardinière à tous.

 

 

 

 

 

 

 

25 réflexions au sujet de « Une fois n’est pas coutume… »

  1. mais le jardin est plein de couleurs, tu es un peu injuste avec lui.. et ne pense pas que chez nous les jardins sont propres et nets dès la sortie de l’hiver! ils sont comme chez toi, en travaux, et les tailles restent aussi par terre au milieu des chemins, les nettoyages sont longs et hasardeux..
    sois patiente, les beaux jours seront bientôt là!
    des bises d’encouragement

    • Oh oui à la sortie de l’hiver, les jardins ne sont pas au mieux de leur forme. Mais bon nous nous affairons et tout rentre tout doucement dans l’ordre. Mon gros problème est que je n’aime pas le désordre et suis pressée de voir à nouveau le jardin clinquant. Bonne journée.

  2. cet article me rappelle des souvenirs du temps ou le jardin était aussi a 4 mains chez moi, il est bon de montré aussi le revers de la médaille car même si le plaisir d’un beau jardin est là, il y a aussi le long labeurs pour arriver a une belle harmonie
    désormais depuis neuf mois je me contente d’un balcon, car deux mains sont partis vers le ciel, mais j’ai toujours la passion fleurs, nature
    courage demain sera un autre jour et le plaisir va venir dans les prochains jours, amicalement d’une passionnée

    • Merci pour ton gentil message. Etant donné la surface du jardin, quatre mains ne sont vraiment pas de trop. Parfois, nous nous posons également la question de savoir comment gérer si l’un de nous devait partir vers le ciel comme tu le dis si bien ou si l’un de nous tombait gravement malade. Entretenir un tel jardin seul est impossible. Il y a des choses que je ne sais pas faire. Comme tailler 700 m de haies par exemple. Soit, nous devrons nous faire aider ou alors changer d’endroit… Pour l’instant, nous essayons de ne pas trop y penser. Nous nous donnons à fond dans le moment présent. Après on verra, on envisagera suivant les circonstances. J’ai essayé d’aller sur ton blog. Mais apparemment, il n’existe plus. ..Belle journée

      • le commentaire de Nadette est bouleversant, oui entretenir un jardin demande souvent 4 mains, comme toi je me pose des questions sur la pérénnité de cet espace bichonné avec amour, mais ensuite? ici ce ne seront pas nos enfants qui le reprendront, tous expatriés hors de Bretagne et de France..

        • Quatre mains sont bien nécessaires pour entretenir notre jardin. Ici non plus, il y a peu de chances pour que les enfants reprennent le flambeau. L’aîné va quitter le nid en mai pour s’installer avec sa compagne. Certes pas loin…environ 40 kms. A la base, il n’est pas jardin donc….Mes deux autres fils sont encore à la maison et nous ont déjà dit que lorsqu’ils s’installeraient, ils auraient un jardin mais un petit…..

  3. C’est pareil dans les autres jardins, un fouillis au sortir de l’hiver. Ici aussi des branches au sol (le vent ou la taille) mais après quelques heures de travail, voire deux ou trois jours, la « normale » reprend le dessus. Tu as de magnifiques floraisons qui t’annonce que le printemps est là et que l’optimisme est de mise (note qu’en hiver il faut aussi être optimiste). Bon, courage, met tes lunettes de printemps, quitte l’hiver et met le braquet, vive le printemps !
    Bises.

    • Oui, le printemps est bien là avec ses belles floraisons qui nous font quelque peu oublier le désordre qui règne dans nos jardins au moment des travaux de remise en forme. La nature se réveille à vue d’oeil pour notre plus grand bonheur. A bientôt.

    • J’y arrive également. Lentement mais sûrement. Entre les averses, je file vite au jardin. Dommage que le soleil ne soit pas plus présent. Tout serait bien plus agréable. Bises.

  4. Certes il y a encore du travail, mais si cela peux te rassurer j’ai du bazar aussi !
    Alors bon courage pour le nettoyage, mais des pauses pourront se faire pour aller regarder tout ce qui est beau :)
    Bonne soirée

    • J’ai hâte de pouvoir faire des pauses sous le soleil et de regarder le résultat du travail accompli. A cette période de l’année, tous les jardiniers ont du bazar dans leur jardin. Mon grand défaut est que j’ai du mal avec le désordre. Mais je me soigne :) Belle journée.

  5. Ton jardin est vraiment très beau même en cette saison où tout est encore en devenir. Certaines plantes s’ endorment déjà et d’autres vont venir. Le printemps passe si vite profitons de chaque floraison. Bisous

    • Tu as raison, le printemps passe très vite. Les floraisons printanières sont superbes et nous font rapidement oublier l’hiver. A cette période de l’année tout pousse très vite et les floraisons estivales commencent déjà à nous montrer leurs premières feuilles. La belle saison arrive à grands pas. Espérons que le soleil sera de la partie. Même si je ne laisse pas de commentaire à chaque parution, sache que je lis chaque jour tes articles et apprécie les beautés dont regorge ton jardin de poche comme tu l’appelles. Belle journée.

  6. J’aime bien cet article qui mêle si bien les reliquats de l’hiver, les travaux et les découvertes du printemps… Entre émerveillement – et découragement parfois!
    Mais chaque jour apporte son lot de nouvelles floraisons et la douceur permet d’avancer rapidement!

    • C’est vraiment le message que j’ai voulu faire passer à travers mon article. Le beau et le moins beau côté du jardin en cette période de l’année. Nos jardins se réveillent et les floraisons printanières sont au rendez-vous mais à côté de cela, il y a tout le travail de remise en ordre qui laisse un peu de bazard autour de nous. Mais les travaux avancent et cet épisode un peu désagréable tombera vite aux oubliettes. Belle journée.

  7. comme toi le mahonia n’est pas mon arbuste préféré mais j’apprécie la couleur jaune au printemps qui illumine bien le jardin , en plus il se ressème un peu partout !c’est du boulot de tout remettre en ordre mais bien récompensé quand on peut enfin s’asseoir sur un banc et profité de la vue, bonne journée

    • Effectivement, la remise en ordre demande beaucoup de travail mais nous serons rapidement récompensés de nos efforts. Chez moi, pas encore possible de s’asseoir longtemps sur un banc pour profiter du spectacle. Il fait trop froid et les giboulées sont encore bien présentes !!!! Brrr.

  8. et bien si tu n’aimes pas le désordre il ne faut absolument pas que tu vois mon jardin en ce moment qui est un énooooorme chantier à ciel ouvert et je n’ais hélas pas souvent droit à deux mains supplémentaires … ton jardin garde sa très belle structure, ses vues dégagées et ses jolis coins un peu mystérieux donc on lui pardonne très facilement le manque de floraison (d’après tes dires !!) … et on a hâte de reprendre la balade à tes côtés :)
    bises et bon courage pour la suite du ménage de printemps :)

    • J’avoue que je suis un peu injuste avec mon jardin….Les floraisons sont bien là mais j’ai un peu tendance à les occulter car j’ai un faible pour l’opulence des floraisons de juin. De plus, mon jardin était tellement en bazar que je ne voyais plus que cela. Mais cet épisode sera bien vite oublié. Tout rentre peu à peu dans l’ordre. La pelouse a été scarifiée, les branches broyées et le nettoyage des massifs suit son cours. Bises et bon nettoyage à toi aussi…

  9. chez nous aussi c’est le chantier , et malheureusement juste 2 mains pour y travailler .mon zom étant handicapé !!!!! en + le temps ne permet pas de faire ce que l’on veut . si tu veut des euphorbes bordeaux comme la 1ere photo de malo , dit le moi je peut t’en envoyer j’en ai des 10 ene de beaux pieds .courage

    • Ici aussi, le temps pose problème. Il tombe sans arrêt des cordes ou même des grêlons. En plus, il fait froid….Pas très motivant. Tu dois avoir un sacré boulot si tu es seule pour entretenir ton jardin. C’est bien volontiers que j’accepte quelques euphorbes. C’est très gentil à toi de m’en proposer. Cela me donnera l’occasion de voir si ils se plaisent chez moi. Merci beaucoup et bonne fin de journée.

  10. Tu as raison, il ne faut pas croire que les jardins sont beaux tout le temps.
    Et puis toi tu as de la superficie alors il faudrait être naïf pour croire que tout pousse et que tout est beau naturellement.
    Tu montres l’envers du décor, et tu as bien raison, c’est du boulot , et vous n’êtes pas trop de 4 mains pour réaliser tout ça.
    Il faut en ce début de saison travailler dur pour avoir le résultat.
    En tout cas même en travaux d’embellissement, ton jardin est très beau, et le printemps est bien là.
    Bon courage et à bientôt

  11. Dans mon article, j’ai voulu montrer le côté moins glamour du jardin à cette période de l’année. Il est vrai que notre jardin nous demande beaucoup de travail. Si nous voulons profiter de belles floraisons, il faut s’investir. Mais le résultat est tellement agréable que dans quelques semaines tout le bazar et le travail printanier seront oubliés. Heureusement que nous y travaillons à quatre mains car je pense qu’avec seulement deux mains, ce serait impossible. Bonne fin de semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *