Fin février…

Février 2016 se termine sous le soleil mais avec un froid glacial et un vent qui nous glace les os. Avec le soleil comme témoin, la tentation est grande de faire une sortie marathon côté jardin.

De bonnes et de moins bonnes surprises sont au rendez-vous.

La moins bonne….Nos vieux pommiers presque centenaires commencent à montrer des signes d’épuisement. Cet hiver, nous nous étions aperçus que l’un d’entre-eux arrivait en fin de vie. Nous pensions pouvoir le garder encore quelques années puisqu’il avait encore fructifier raisonnablement. Mais c’était sans compter sur les grosses rafales de vent. Elles ont anéanti nos espoirs. L’arbre commençait à pencher dangereusement et rien que le fait de s’appuyer dessus le faisait bouger. Ma moitié a donc pris la décision…. Quand je suis revenue de ma corvée achats alimentaires pour la semaine, le pommier n’était plus. Aucun regret vu l’état du tronc après abattage. Nous sommes convaincus d’avoir pris la bonne décision.

Cette semaine, un petit tour à la pépinière est programmé. Le pommier va probablement être remplacé par un arbre à noyaux car il est déconseillé de remplacer un arbre à pépins par un autre arbre à pépins.

L’état de notre vieux pommier était la mauvaise nouvelle de cette fin février. Mais les bonnes nouvelles sont là pour nous faire oublier ce désagrément. Le printemps arrive…Les floraisons des bulbes sont au rendez-vous, certaines vivaces se réveillent….

Le bleu est bien présent avec les jacinthes, les crocus et les muscaris. Ils ne sont pas encore totalement épanouis. Ce n’est qu’une question de jours.

Les perce-neige

Les jonquilles ne sont pas en reste

Du coté des vivaces, le renouveau est également au rendez-vous. Les pulmonaires que j’apprécie beaucoup ont été plantés dans le sous-bois. Leur développement est un peu lent à mon goût. J’aimerais tant qu’ils forment rapidement de belles taches de couleurs.

Certaines pivoines se réveillent alors que d’autres prolongent leur sommeil.

Les Epimédiums offrent pour encore quelques semaines leur superbe feuillage hivernal. Dans le courant du mois de mars, il va être rabattu pour laisser place à un nouveau feuillage tout vert et à de belles fleurs tout en légèreté.

Le feuillage des graminées offre de la verticalité en hiver et est sublime pris par le givre ou la neige.

Les inflorescences des hydrangéas macrophylla restent en place tout l’hiver. Elles protègent les floraisons à venir. Dans ma région, il ne faut surtout pas les ôter trop tôt car les gelées printanières risquent de détruire les nouvelles fleurs. Dès lors, pas de précipitation…le nettoyage attendra.

Encore un peu de patience. Le printemps s’installe. Les jours rallongent et le soleil va bientôt commencer à nous réchauffer.

En fin de saison, j’apprécie de pouvoir « hiberner » afin de souffler un peu….pas pour le mauvais temps, je déteste cela. Mais l’hibernation devient vite pesante et le printemps est attendu avec impatience. Les travaux vont reprendre et les nouvelles floraisons vont à nouveau animer le jardin.

Bonne semaine à tous.

 

 

 

 

20 réflexions au sujet de « Fin février… »

  1. Je me suis régalée! Sauf pour l’épisode du pommier. C’est toujours triste de devoir abattre un arbre, même s’il est malade… J’ai dû le faire pour mon cognassier – qui pourtant était bien moins vieux et imposant que ton pommier – et je le regrette encore! Heureusement, le jardin est prêt à nous offrir un printemps fleuri et cela console un peu…
    Bonne journée.

    • Oui, c’est toujours triste de devoir en arriver à une telle solution. Surtout lorsque l’on pense que plusieurs générations ont dégusté les fruits de ce pommier….Belle journée.

  2. Ha oui, bien amoché ton pommier !… J’ai du faire pareil l’an dernier avec un vieux prunier dont les branches cassaient sous le vent et menaçaient d’atterrir dans ma véranda !… J’ai juste gardé un bout de tronc qui sert de tuteur à une clématite …

    • On aurait pu garder également un morceau du tronc pour y faire grimper une autre plante….Mais ma moitié a été radical…

  3. Devoir abattre l’un de mes vieux arbres est l’une de mes plus grande crainte mais tu as eu raison car manifestement ce pommier était à bout de souffle !! le printemps s’annonce dans de drôles de conditions : nous alternons les journées chaudes et les journées glaciales, ces dernières étant pour l’instant beaucoup plus nombreuses !!! j’aime beaucoup les pulmonaires elles finissent par former de ravissants tapis ….. nous sommes toutes très impatiente de voir le retour de l’opulence et des beaux jours mais heureusement, nous avons les images pour nous faire patienter encore un peu !!! bonne journée Wivina :)

    • Ce n’est jamais de gaieté de coeur que nous en arrivons à cette solution. Mais quand il y a danger…pas le choix. Nous prévoyons déjà de remplacer notre vieux pommier car il a laissé un grand vide qu’il faut combler. Nous hésitons entre un cerisier ou un prunier. Nous verrons ce que le pépiniériste a encore en stock et ce qu’il conseille pour notre région où les gelées sont souvent tardives…Bonne journée.

  4. C’est étonnant de voir comme le tronc du pommier était creux! Ici, c’est un petit figuier qui avait l’air mal en point…il a suffit que je le pousse un peu pour qu’il se couche, il n’avait quasiment plus de racines! Je ne savais pas qu’il ne fallait pas planter de fruitier à pépins à la place d’un autre, merci pour l’info. Est-ce également valable pour les fruitiers à noyaux?
    Je suis rassurée de savoir que certaines pivoines dorment encore chez vous car celles que j’ai replantées de mon ancien jardin cet automne ne montrent pas encore le bout de leur nez…patience.
    *une douce semaine*
    Cécile

    • Nous avons également été surpris de voir à quel point le tronc était creux surtout que cet automne, il a encore été bien généreux en fruits. La règle est la même pour les arbres à noyaux. Si l’on plante au même endroit, il est préférable de les remplacer par des arbres à pépins. Bonne journée.

  5. Un peu bizarre ce printemps mais on n’a pas le choix la nature fait ce qu’elle veux….c’est pour bientôt les beaux jours,profitons des belles couleurs de nos hélébores,bonne journée

  6. Pas de regret pour ton pommier!
    On a dû se résoudre à abattre quelques arbres aussi après les tempêtes de vent…
    Pour ce qui est des floraisons, les mêmes sont à l’honneur dans la campagne liègeoise!!! (et je me dis que tu as toujours des petites primevères pour moi… Il faut qu’on se voit ce printemps!!!)
    Plein de bisousss…

    • Nos climats sont semblables. Le froid arrive parfois assez tôt et peu encore être présent assez tard dans la saison….Nous avons donc les mêmes fleurs au même moment…Tes primevères sont toujours là. Il faut juste que j’aille voir si elles ont toutes supporté de passer l’hiver en pot (petit). Elles sont au potager près de la serre. Endroit que je ne « visite » pas beaucoup en hiver :) :) Dès qu’il fera meilleur, je vais m’en occuper et rempoter dans un plus grand pot si nécessaire….Bonne journée.

  7. je suis comme toi, impatiente de voir la douceur des beaux jours s’installer, mais il semble que comme l’année passée le froid et le gel s’installent un moment (l’appli donne jusqu’à mi mars)
    ton vieux pommier a vécu sa vie durant dans un endroit fabuleux et vous a offert tout ce qu’il pouvait, c’est vrai que l’on s’attache à tout ce qui vit dans notre jardin
    De bien jolies fleurs dans ton jardin, c’est joli tout plein
    Passe une bonne semaine, bisous doux

    • L’hiver semble jouer les prolongations. En tout cas chez moi….Le gel est encore présent et la neige s’invite à nouveau. Brrr. J’aspire à des températures plus clémentes surtout que l’hiver et moi ne sommes pas les meilleurs amis du monde :) . Bon mardi.

  8. Ce vieux pommier était bien à bout de souffle et a donné le meilleur de lui même.Tu vas mettre quel fruitier à la place ? Chez nous aussi, les pulmonaires ont du mal.J’en ai planté deux il y a plus de trois ans et elles ne s’étoffent guère.J’ai envie de les déplacer .Nous avons également du soleil mais un vent glacial de l’Est en ce moment.Le redoux est annoncé mais la pluie avec.Ca ne me convient pas avec toutes les tailles qui me restent à faire .Mais pas le choix, je ne vais pas attendre plus.Alors, une , deux , c’est parti pour demain.On se motive !!!! Bises Wivina

    • Ce pommier a donné le meilleur de lui-même pendant des décennies. Mais là, il était en trop mauvais état et devenait dangereux. Pour le remplacer, nous pensons à un cerisier ou un prunier. Le choix est relativement limité avec notre climat. Un pêcher ou un abricotier me tenterait bien mais les gelées printanières leur sont plutôt défavorables. Nous avons déjà un pêcher en basse tige mais avons rarement des pêches….alors, je pense qu’il faut être raisonnable. Mes pulmonaires me déçoivent un peu. Je vais voir si cette année, ils prennent de l’ampleur. Si ce n’est pas le cas, il va falloir agir….Pour ce qui est du temps, la météo ne nous annonce rien de bien pour la semaine. Pfff En plus, je suis en congé. Vraiment pas de chance. Bon travail au jardin puisque tu as le courage de braver le mauvais temps…

  9. Coucou, ta balade marathon est bien jolie ! Tu as déjà des floraisons bien colorées. Dommage pour ton vieux pommier, mais il devenait dangereux, place à un autre.
    Je n’ai pas de pulmonaires au jardin, mais je vais commencer à m’y intéresser !
    Bises

  10. Ma balade était vraiment une balade marathon :) Pas très agréable avec ce froid glacial. Les pulmonaires sont des plantes que j’apprécie beaucoup mais chez moi, elles restent chétives. A moins que cette année, elles se décident. C’est bien connu, les jardiniers sont des personnes impatientes :) . Bonne journée.

  11. Ton jardin se réveille et c’est un bonheur de voir ces photos et te lire. Quel dommage ce pommier, c’est toujours triste de devoir couper un de nos arbres, mais quand il faut c’est mieux de le faire proprement et avec soin.
    J’ai un arbre dans ma haie qui l’an passé était devenu … bizarre, sa floraison vite terminée et ensuite en plein été plus une feuille, aïe !
    ce printemps nous allons le retirer, on voit bien qu’il est malade, et je ne veux pas qu’il entraîne les autres avec lui. C’est un Lonicera korolkowii ‘Zabelli’, il était si beau ….
    Le temps est encore froid et humide, encore un peu de patience pour retourner au jardin !
    Bon week end

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *