Petite balade au potager et au verger….

Aux quatre mains, divers aménagements ont été réalisés au fil des années. Le verger était déjà présent lors de l’achat de la maison. Depuis, quelques arbres ont péri et ont donc été remplacés. Ensuite, nous avons privilégié la création d’un potager puis, nous nous sommes attelés à l’aménagement de la partie jardin d’agrément. Comme nous ne voulions pas que notre jardin se découvre d’un seul regard, nous avons choisi d’entourer le potager d’une haie de hêtres. De plus, cela a l’avantage de créer un micro  climat.

A travers ce billet, je vous emmène à la découverte de notre potager et du verger.

L’entrée du potager

Sur la droite, la partie dédiée aux fraisiers. Sur la gauche, à l’avant plan, une partie des pommes de terre. A l’arrière-plan, les haricots à rames et les tournesols.

En vrac, les carottes, à nouveau des pommes de terre, des choux…

Cette année, le potager est très généreux malgré les fortes chaleurs. Le mois d’août est le mois des récoltes : tomates, melons, haricots, bettes, courges….sont au rendez-vous.

Après la cueillette des groseilles, framboises et fraises en juillet qui ont été transformées en délicieuses gelées et confitures, nous entamons la récolte des légumes.

Les haricots à rames

Les nains

Les céleris raves.

Les choux de Bruxelles

Les choux rouges et les bettes

Repiquage des choux-fleurs. Les choux-fleurs d’été, n’ont pas donné grand chose. Certainement à cause de la météo. Seconde tentative donc avec des choux-fleurs plus tardifs.

Les salades. Beaucoup ont monté en graines et ont donc fait le régal des poules. Avec la pluie qui nous est revenue, là aussi repiquage de nouveaux plans.

Les potirons

Les tournesols sont plantés pour les oiseaux que nous aimons bien gâter. J’avoue que je n’apprécie pas trop ces fleurs. C’est pourquoi, elles ne prennent pas place dans mes massifs mais sont reléguées au potager.

A la base, nous pensions récolter les fleurs et les faire sécher pour les distribuer cet hiver à nos petits protégés. Mais c’est sans compter sur leur gourmandise. Les petits coquins, ne savent pas attendre et les graines à peine mûres sont dévorées sur le champs.

Les tomates sont cultivées sous serre mais également à l’extérieur.

Voici un aperçu de celles qui se développent dehors. Elles commencent à mûrir.

Les petites tomates délicieuses à l’apéro.

Par contre, dans la serre, Nous en récoltons déjà depuis environ un mois.

La récolte. Tout ceci va être transformé en coulis, en potages et en tomates farcies et prendre la direction du congélateur.

Toujours dans la serre, les melons s’en donnent à coeur joie. Quel bonheur d’entrer dans la serre et de sentir leur parfum.

Les poivrons

Petit détour vers le verger.

Les pommiers

Beaucoup de pommes cette année. Les fleurs n’ont pas gelé ce printemps. La récolte devra encore attendre. Une grande partie sera transformée en compotes, en cidre et en jus. Quelques kilos, prendront la direction de la cave pour être grignotés tout au long de l’hiver. J’en ferai également des pommes au four servies avec de la crème pudding. Mes hommes  (mon mari et mes garçons !!!) adorent.

Le noyer

Le noisetier

J’espère que cette petite balade vous a plu. La pluie nous est revenue. Le jardin en est reconnaissant. Les températures sont à la baisse. Le jardin et nous, allons respirer un peu. Finalement, je pense que tout le monde est content. Bonne semaine à vous tous.

12 réflexions au sujet de « Petite balade au potager et au verger…. »

  1. Sublime! J’ai eu autrefois un mini-potager, mais je n’ai pas réédité l’expérience pourtant réussie… Trop de travail pour deux consommateurs seulement! J’ai préféré les fleurs. Pourtant, dans un coin de ma tête, j’ai encore le désir d’un verger… c’est l’endroit que j’aime le mieux dans les jardins. Réminiscences de mes années d’enfance et des vergers de mes grands-parents, certainement! Quel plaisir que de parcourir votre domaine… J’y reviendrai!

    • Effectivement, le potager demande beaucoup de travail. C’est le domaine de mon époux car j’avoue que ce n’est pas ma tasse de thé. Je préfère nettement les fleurs. Mais j’avoue également que je suis contente quand les récoltes sont là. Bonne journée.

  2. que de belles récoltes ,mais quel travail que de transformer tous ces beaux légumes en plats pour cet hiver …j’ai bien aimé la découverte de votre vaste potager et verger, bon weekend

  3. De biens belles récoltes en perspective. Une belle diversité aussi. J’ai un reine-Claude encore trop jeune pour porter, des framboisiers, des cassis, des groseilliers et un petit potager en carré de 1,2 m. Il me faudrait un noisetier. Pour le reste, je n’ai pas la place. Bonne semaine

    • C’est déjà pas mal…Tu as de quoi faire. Ici, nous avons déjà essayé un reine-Claude. Mais les pruniers en général ne poussent pas bien. Belle journée.

  4. Ton potager Wivina est superbe dans cette enceinte de hêtres taillés et ce passage adorable ! Mais quel travail !!! Cette année las citrouilles sont superbes chez nous et je vois que tes cucurbitacées se portent bien également. Je retiens l’idée des tournesols pour les oiseaux… Bonne semaine

    • Les oiseaux adorent les tournesols et viennent les dépouiller au fur et à mesure. Même pas l’occasion de les garder pour l’hiver !!!!.Bonne journée.

  5. Le potager n’est pas ordinaire, dès l’entrée, on devine que derrière cette porte se cache un bel espace bien ordonné. Toutes ces variétés de légumes cultivées sont impressionnantes et le rendement me fascine. Vous avez réalisé un jardin merveilleux dans lequel il doit être bien agréable de déambuler pour grignoter une petite tomate ou une pomme dans le verger fabuleux.
    Mille bravos pour le travail. Belle soirée
    Jocelyne

    • Le potager est entouré de haies ce qui permet de découvrir une nouvelle facette du jardin. Nous aimons bien avoir des atmosphères différentes. Comme nous avons de la place, mon mari a voulu cultiver un énorme potager. Nous sommes pratiquement autonomes questions légumes. Bonne journée.

  6. Alors là, je suis bluffée ! Mais il y a de quoi nourrir un régiment ! Quel travail cela doit vous donner ! tant pour la culture que pour la transformation. Mais c’est le rêve ! J’adore faire des confitures, des conserves. Comme la fourmi qui prépare l’hiver, j’aime remplir le congélateur, le cellier, les étagères avec toutes les récoltes. Je faisais ça « avant ».
    Alors, tu dois me dire comment vous faites pour réussir les tomates à l’extérieur sans avoir le mildiou ? Comment aussi vous faites pour avoir des melons ? C’est la deuxième année que je tente dans la serre sans succès ! Et les plants que vous repiquez, est-ce vous qui les semez aussi ? Je suis tellement emballée par ton article ! Vraiment, ceci est un potager Gé-nial !!! Bravo !

  7. Il est vrai que le potager nous donne beaucoup de travail. C’est mon mari qui s’en occupe et c’est moi qui récolte et transforme. Mais quel bonheur que de pouvoir récolter ses propres légumes et d’avoir tout de prêt quand on rentre du travail. Nous récoltons une grande quantité de graines : les tomates, les haricots, les carottes, potirons, poireaux, courgettes….et les semons en pot au printemps dans la serre ou directement en pleine terre (les haricots par exemple). Ceux semés en pot, sont repiqués une nouvelle fois séparément en pot . Puis en pleine terre quand le gèle n’est plus à craindre. Quant aux pommes de terre, nous gardons toutes les « petites » et les replantons au printemps. Pour ce qui est des melons, des poivrons ….nous achetons des paquets de graines et faisons pousser également en serre. Pour avoir des melons en serre, soit il faut polliniser soi-même ou alors laisser la porte ouverte pour que les insectes fassent le travail. Les tomates qui sont à l’extérieur sont les surplus de la serre. Certaines années, tout germe et la serre est alors trop petite….A l’extérieur, elles finissent toujours par avoir le mildiou et le rendement est tout de même moindre qu’en serre. Mais plutôt que de jeter les plants, nous les mettons dehors et il y a ce qu’il y a. Voilà…Si tu as d’autres questions….N’hésite pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *