Il est arrivé (2)

Dehors, il fait gris, humide, pas très chaud. Un temps qui n’incite pas du tout aux travaux de jardinage. Il me reste quelques rosiers à planter mais ils attendront…Ils sont en jauge et patienteront quelques jours que les cieux soient un peu plus cléments et que ma commande de Promesses de fleurs arrive. Eh oui, un de leur mail m’a littéralement fait craquer. 30 % de réduction sur une quantité de plantes et les frais de port offerts. Comment résister alors que des massifs attendent des nouveaux venus? Impossible. J’ai donc commandé trois rosiers supplémentaires qui devraient arriver cette semaine.

La météo étant exécrable aujourd’hui, je reste devant l’ordi et en profite pour terminer la description des rosiers qui vont illuminer mon prochain été. En tout cas, je l’espère….

(photos du net)

Princesse Sibilla de Luxembourg. Si je me fie aux renseignements fournis par la toile, ce rosier apporte un peu d’originalité dans les jardins. C’est donc parfait car chez moi, les rosiers sont majoritairement de couleur blanche ou rose. Ce rosier est une obtention française du rosiériste Orard (un inconnu pour moi !) Son parfum est puissant et musqué. Il a reçu de nombreux prix dans différents pays. Il est remontant et accepte l’ombre claire. De plus, il est très remontant et très résistant au froid et aux maladies.

Alden Biesen est un hybride de Moschata qui se couvre de fleurs rose amande dont la particularité permet un double usage.  Après la floraison, les fleurs au lieu de sécher, deviennent vertes comme chez certains hortensias. Les grappes très denses sont très recherchées comme fleurs à couper et tiennent longtemps comme fleurs séchées. Les longs et larges bouquets de roses ornent tout l’été les longues tiges incurvées. Il est décrit comme extrêmement sain et de développement rapide. C’est une obtention de Louis Lens.

Beau Narcisse fait partie de la famille des rosiers galliques. C’est une obtention française créée par A. Miellez (inconnu pour moi) avant 1828. Il est peu parfumé, non remontant, possède un port buissonnant et vigoureux. Ses fleurs sont réunies en petits bouquets, sont doubles et se colorent de pourpre violine.

Jacques Cartier. Ce rosier ancien est un Portland. Ses fleurs sont très doubles et ressemblent à des fleurs de pivoines.Elles sont d’un rose brillant et s’ouvrent en quartier. Son parfum est puissant et son feuillage vert glauque. Il supporte la mi-ombre et est décrit comme quasi exempt de maladies.

Duchesse de Montebello est un rosier gallique très romantique. Il a été créé en 1824 par Laffay un rosiériste français. Sa couleur rose chair presque blanc en fin d’épanouissement est rare pour un rosier gallique. Son parfum est fruité. Ses fleurs très doubles en quartier. Il est non remontant et ne nécessite aucun traitement chimique.

Munstead Wood est une obtention assez récente. C’est un rosier anglais obtenu par la maison David Austin. Sa floraison est violette pourpre. Ses jeunes feuilles sont de couleur rouge bronze puis virent au vert. Il a remporté plusieurs prix pour son parfum. Il présente une bonne résistance au froid, aux maladies et à la pluie.

Charles de Mills est un vigoureux gallique très ancien. Ses fleurs sont grandes (12cms), doubles d’un rouge cramoisi qui virent au pourpre en vieillissant. Son parfum est discret. Il est extrêmement sain et pousse très bien en régions froides. Il devient un beau buisson peu épineux et résistant aux maladies.

Minerva est un rosier buisson à fleurs doubles de couleur violette. C’est une obtention récente obtenue par Marvin Vissers. Il n’est en vente que depuis 2010. Son parfum est puissant ce qui lui a permis d’obtenir le prix du parfum en 2008 au concours de Saverne et en 2011 à celui de Madrid. Son coloris rare pour une rose en fait sans doute la rose la plus violette. Il est résistant aux maladies et reste relativement petit. Il ne devrait pas dépasser 80 cms.

York and Lancaster est un rosier ancien de Damas à floraison unique. Les fleurs sont parfumées, semi-doubles, roses, blanches ou bicolores.Elles sont groupées en bouquet. Le coloris de ce rosier varie d’un jardin à l’autre. Il devient un grand arbuste (1,5m) au feuillage grisâtre. Il a une bonne résistance au froid et en principe n’a pas besoin de traitements fongiques.

Voilà qui termine la liste de mes nouveaux rosiers venant de chez Lottum.  Ma commande venant de Promesses de fleurs n’est pas encore arrivée  mais puisque je suis dans la série « rosiers », j’en profite pour vous les présenter.

Le premier de la liste est Rhapsody in Blue qui est un rosier arbustif à fleurs semi-doubles en bouquets de couleur violette. Il est remontant et devrait atteindre 1m. Il a un parfum qui ne laisse pas indifférent et une résistance à toute épreuve. Ce rosier a été obtenu par un amateur passionné (Franck Cowleshaw). Rhapsody in Blue a été déclaré Rose de l’année par les obtenteurs britanniques en 2003.

Jacqueline du Pré est un hybride de Thé. Ses fleurs sont délicates, doubles, d’un diamètre de 10cms, d’un blanc pâle avec des étamines rosées. Son parfum est léger.

Et le dernier de la liste est Ghislaine de Féligonde. C’est un rosier ancien qui appartient à la catégorie des hybrides de Rosa multiflora. Il a de nombreuses nuances de couleurs. Il passe de l’abricot rosé au jaune avant de devenir ivoire. Il est résistant au froid et aux maladies. Remonte moyennement et son parfum est peu puissant mais agréable.

 

Voilà qui termine la liste de mes nouveaux venus. J’espère avoir fait des choix judicieux et surtout avoir trouver des rosiers résistants….Affaire à suivre donc. Pour cela rendez-vous au courant de l’été 2017.

Si vous possédez ces rosiers, n’hésitez pas à me faire part de vos expériences. Bonnes ou mauvaises….

Après avoir mis mes rosiers en place, je pense que je vais également entrer tout doucement en hibernation et profiter du repos du jardin pour décrocher à mon tour durant quelques semaines avant le rush printanier.

Belle fin de semaine à tous.

 

 

 

 

 

 

Il est arrivé…(1)

Eh oui, mon colis est arrivé. J’avais décidé dès le mois d’octobre de réserver mes rosiers chez Lottum. Je ne voulais pas prendre le risque d’en avoir certains en rupture de stock. Malgré cela, « Quatre saisons » n’est déjà plus disponible. Je l’ai donc remplacé par « Acropolis »..

Vite un petit contrôle afin de m’assurer que ma commande est bien complète et de vérifier l’état des rosiers.

Aucun problème. Tout est là. Les plans ont de belles racines et de belles tiges. Parfait…

J’avais reçu une recommandation de ma moitié  « Commande la quantité que tu veux mais de grâce essaye de trouver des rosiers qui résistent aux maladies ». Pas facile.  Les renseignements sur le net et dans les livres divergent. Pour certains ils sont exempts de toutes maladies pour d’autres moins.  Donc, j’ai fait de mon mieux avec les renseignements que j’ai pu glaner à droite et à gauche… Bon assez de bavardages. Passons aux présentations….

Tout d’abord, Mme Alfred Carrère. Il va rejoindre le jardin de mon fils aîné et de sa compagne qui ont emménagé dans leur maison en mai dernier. Ils souhaitent mettre un rosier en façade. Leur choix s’est porté sur Alfred Carrère. Je ne peux qu’approuver. J’en ai deux exemplaires au jardin et quelques fleurs sont encore présentes.

IMG_4498

Voici ceux qui vont prendre place dans mes nouveaux massifs. Bien entendu, je n’ai pas encore de photos venant de mon jardin à vous montrer. Je me suis donc tournée vers la toile…

Acropolis. C’est un rosier Meilland créé en 2007. Ses fleurs sont délicates, groupées. Le coloris est rose et d’un blanc verdâtre. La floraison est abondante. Acropolis a une bonne résistance aux maladies, est bien remontant et n’est pas très haut ( environ 70cms)

Ispahan. C’est un rosier de Damas qui devrait culminer à 1,2m. Il est parfois appelé « Pompon des Princes ». Il n’est pas remontant mais très parfumé et considéré comme résistant.

Cardinal de Richelieu. Il fait partie des rosiers anciens. Une variété de rose gallique dont les roses sont doubles avec des pétales retournés. Il a une unique floraison en juin et donne des fleurs pourpre violacé qui deviennent parme en fin de floraison. Son parfum est puissant et il est presque inerme. Son feuillage est d’un beau vert sombre. Il redoute le soleil brûlant et est plutôt gourmand.

Léonard de Vinci. Comme son nom l’indique, il est dédié à ce grand monsieur. C’est un rosier à fleurs groupées. Il est décrit comme romantique, au parfum léger, résistant aux maladies, à la pluie et bien remontant.

 

Aspirin rose. C’est un arbustif qui a une résistance totale aux maladies. Sa floraison est abondante d’un coloris blanc rosé. Il a été créé pour les 100 ans de l’aspirine. Il ne devrait pas dépasser le mètre et a été récompensé par l’ADR.

William et Catherine. C’est un rosier anglais très vigoureux, très florifère, très résistant aux maladies, remontant et parfumé. Sa floraison est blanche nuancée de crème. Comme son nom l’indique, ce rosier a été baptisé ainsi pour célébrer le mariage du Prince William et de Catherine qui a eu lieu en 2011.

Cinderella. Il a le charme des roses anciennes. Ses fleurs sont doubles, rose clair. Il est très résistant, remontant, préfère le soleil et a un parfum intense. Il a été obtenu en 2003 par le rosiériste allemand Kordès. Il devrait atteindre 1,5m. Ce rosier a gagné de nombreux prix internationaux.

Heidi Klum est un rosier assez petit. Il devrait mesurer environ 60 cms. Ses fleurs de couleur magenta sont très parfumées, de bonne tenue aussi bien au soleil que sous la pluie. Il est considéré comme résistant.

Boule de neige est un Bourbon très parfumé aux fleurs doubles groupées en bouquets qui font penser aux fleurs de camélias. Son parfum est capiteux et sa floraison s’étale de juin aux gelées. Il a été créé par le rosiériste lyonnais François Lacharme.

Je ne voudrais surtout pas provoquer chez vous une overdose de roses. Dès lors, je vous donne rendez-vous lors d’un second article pour la présentation de la suite des beautés cachées dans mon colis.

Si comme moi, vous avez craqué pour ces rosiers et les avez plantés chez vous, n’hésitez pas à me faire part de vos expériences.

A bientôt.

 

Je plante, tu plantes, il plante…

Ce we a été particulièrement doux et assez lumineux. Un temps que j’apprécie beaucoup. Donc direction les nouveaux massifs afin d’y planter les bulbes.

Tout d’abord, les Aulx. J’ai choisi 3 paquets de 6 bulbes d’Allium aflatunense « Purple Sensation » et deux paquets de 2 bulbes d’ AlliumStipitatum « Mount Everest.

Mais également un paquet d’Allium « Gladiator » et un d’Allium en mélange

Du côté des tulipes, mon choix s’est porté sur les tulipes « Candy Prince », « Ronaldo », « Royal Ten », « Flaming Flag », « Shirley » et « Flaming Purissima ».

Un gros paquet de Narcisses « Minnow », et deux plus petits de narcisses « White Lion » et « Replete » ainsi que des Muscaris « Fantasy Creation » dont la couleur devrait changer suivant l’évolution de la floraison. En tout cas, c’est la description qui en est faite sur le paquet. J’ai hâte de voir….

img_9324 img_9331 img_9332 img_9336

Comme il faisait un temps très agréable qui m’incitait à flâner à l’extérieur, j’en ai profité pour faire quelques clichés d’automne.

Une partie du massif qui se situe au pied du kiosque en bois avec les poules qui aiment se balader à la recherche de petites vermines.

Un coin repos entouré de Miscantus Zébrinus.

Un des massifs à l’entrée du sous-bois. Les Hydrangéas ont apprécié les quelques pluies de la semaine dernière. Il était temps, ils montraient des signes de manque d’eau malgré les quelques seaux que je leur avais distribués pour les maintenir en vie. Mais rien de mieux que l’eau qui vient du ciel !

Le kiosque en fer forgé sur lequel grimpent les rosiers New Dawn entourés à leurs pieds par des Rosiers Bonica qui sont très florifères. Depuis juin, ils forment de beaux bouquets. De plus ces rosiers sont très sains. En tout cas chez moi….Pratiquement pas de tâches noires.

Bonica

Les « New Dawn ». Un peu plus fragiles que les « Bonica ». Plutôt sujet au Marsonia en été. Mais là, ils se sont refaits une santé et leur feuillage est superbe.

Sur ces deux arcades grimpent des rosiers Iceberg. Habituellement, je n’ai jamais de fleurs à l’arrière saison. Cette année, ils ont décidé de m’offrir quelques fleurs. Certes ce n’est pas l’opulence mais bien agréable tout de même.

L’automne est synonyme de beaux feuillages. Un voici un qui ne passe pas inaperçu….L’Euonymus alatus (fusain ailé). Son feuillage rouge foncé est magnifique en cette période de l’année.

La Lysimaque Clétroides quant à elle offre un feuillage rouge orangé. A l’arrière, les branches rouges du rosier Thérèse Bugnet.

Les Marronniers revêtent aussi leur habit d’automne.

Le Cornus Alba offre un feuillage mêlant le vert, le rose, le pourpre. Quant à son bois, il sera d’un beau rouge tout l’hiver apportant une belle présence pendant la saison hivernale.

L’Hydrangéa « Spreading Beauty » une merveille…

Certains rosiers ont encore un feuillage bien vert et ne semblent pas pressés de passer en mode repos. Super Dorothy est de ceux-là. Il est encore couvert de beaux bouquets.

Un Aconit bicolore qui fleurit pour la première fois.

Un géranium qui ne s’essouffle pas….Il est en fleurs depuis juin. Vous l’aurez reconnu…Il s’agit de Rozanne bien sûr.

Mes aides jardinières :) Elles ont débuté les travaux d’automne…..Elles commencent l’extraction de la mousse qui a tendance à prendre ses aises au pied des arbres.

Nettement moins agréable. Cette année, aucune fleur du côté des Sédums….Ils ont tous été couverts par une espèce de toile d’araignée noire bien épaisse.  Toile qui s’étend maintenant aux géraniums sanguineum alentours. J’ai beau regarder, je ne vois aucune bestiole. Si vous avez une idée de ce qui se trame je suis preneuse de vos conseils.

Je vous souhaite une excellente semaine. Merci à tous pour vos gentils coms.

Début juillet

Après un printemps plutôt médiocre, l’été semble s’installer. Les rayons du soleil nous réchauffent enfin et la pluie semble enfin prendre une pause.

Du côté du jardin, les floraisons se poursuivent. Certains rosiers sont sur le déclin. Mais pas pour longtemps. Ils préparent doucement leur remontée. Les grimpants sur les arcades n’ont pas été au top cette année. Leurs floraisons ont été médiocres. Par contre, d’autres un peu plus tardifs, profitent du temps plus clément pour nous offrir leurs jolies fleurs.

Américan Pillar fait partie de ceux-là.

Neige d’été

Félicité et Perpétue est un incontournable très vigoureux. Il nous gratifie de petites fleurs d’un blanc crème légèrement rosé. Il est planté à l’entrée du sous-bois. Je l’ai installé au pied d’un sapin où il pourra pousser à sa guise.

Pearl Drift produit des fleurs blanches en coupe. Son feuillage est brillant et extrêmement sain. Pas une trace d’une quelconque maladie.

Mozart qui a été installé cet automne, le long de l’atelier de ferronnerie de mon fils.

Les Leucanthemums sont superbes cette année.

Devant American Pillar, les Aconits commencent à nous offrir leurs fleurettes d’un bleu bien lumineux.

La clématite Prince Charles est la seule qui est aussi florifère chez moi. Une vraie merveille. Je la taille à 30 cm chaque printemps et quelques mois plus tard, le spectacle est à nouveau au rendez-vous…

Dans le sous-bois, les Hostas préparent leur floraison.

IMG_8393

Ceux-ci plus au soleil, au pied d’un chêne d’Amérique sont déjà en fleurs.

Le long du sous-bois, Early Sensation offre ses panicules blanches. En fanant elles prendront des coloris rosés qui deviendront de plus en plus foncés avec l’arrivée de l’automne.

Les Hydrangéas sont bien utiles pour prendre  la relève des rosiers. Avec Early Sensation, ce macrophylla est un des premiers à fleurir. Il se trouve près du bassin situé au pied de la terrasse. Je ne connais plus son nom. Aucune importance….même sans nom il est superbe.

Le Cercis Red Fire est encore un jeunot. J’adore son feuillage en forme de coeur. Plusieurs couleurs sont présentes en même temps. Du vert, du pourpre…Ses feuilles mates et d’autres plus brillantes lui donnent beaucoup d’originalité.

Avec l’humidité de ces dernières semaines, la Filipendule rose atteint une hauteur impressionnante. C’est une envahissante qu’il faut tenir à l’oeil…

Encore une envahissante….L’Houttuynia cordata Chaméléon. Celui-ci, se développe dans le lagunage et devient gigantesque.

Le Magnolia Suzan n’a pas fait de  floraison spectaculaire au printemps. Par contre, il forme sans arrêt quelques fleurs depuis le mois de mai.

Je vous souhaite à tous d’excellentes vacances. Profitez bien de ces moments de repos bien mérités.   Ayons une pensée pour toutes les personnes qui de près ou de loin sont affectées par ces horribles attentats. A bientôt pour de nouveaux épisodes.

 

 

 

 

 

 

 

A la Saine-Catherine tout bois prend racine (3)

Voici la troisième partie de mes achats automnaux. Cette fois, il s’agit de rosiers. J’ai commandé une dizaine de rosiers chez Lottum. Pas de déception. Les plants ont 4-5 tiges et de belles racines. Contrairement à mes Hydrangéas reçus précédemment, là, je n’ai aucune hésitation à les mettre directement en pleine terre à la place qui leur a été impartie. Tout ce petit monde devrait reprendre sans problème.

Voici les nouveaux venus et une petite description pour chacun d’eux, même si beaucoup sont déjà bien connus par beaucoup d’entre-vous. Les photos viennent du net….

Diamant qui est une création Kordès. C’est rosier couvre-sol qui se couvre de fleurs semi-doubles d’un blanc pur avec des étamines jaunes. Son feuillage est d’un vert sombre et son bois de couleur prune. La floraison est remontante. Diamant a été primé par des médailles d’or dans diverses compétitions internationales et a également reçu le label ADR en 2002.

Adélaïde d’Orléans qui est un liane. Ses boutons roses s’épanouissent en fleurs semi-doubles. Il est agréablement parfumé. Si l’hiver n’est pas trop rigoureux, il garde son feuillage.

Petticoat (Kordès) est un floribunda. Ses fleurs sont blanc-crème avec un centre abricot tendre et sont groupées en bouquets. Il a reçu un ADR en 2004. Il est remontant, robuste et résistant aux maladies.

François Juranville (hybride de Wichuaiana). A nouveau un rosier liane. Il produit de petites grappes de fleurs moyennes, doubles,  plates de couleur rose et au parfum de pomme. Il est quasiment inerme.

Souvenir de la Malmaison qui est une variété ancienne à grandes fleurs parfumées, rose tendre. Les fleurs sont des joyaux comme les aimait Joséphine, la maîtresse des lieux dont ce rosier porte le nom. Il est remontant.

Pearl Drift est un rosier vigoureux au port étalé. Le feuillage est abondant, vert foncé. Ses fleurs sont semi-doubles, de couleur blanc-crème en forme de coupe et réunies en bouquets très florifères. C’est un champion de la résistance au froid. Un atout car ma région connait parfois des hivers rigoureux.

Little White Pet (polyantha) est une mutation du rosier Félicité et Perpétue à floraison ininterrompue jusqu’en automne. Ses fleurs sont petites mais abondantes en forme de pompons blancs, bien pleins et au parfum délicat. Il convient bien pour la culture en pot ou en bordure de massif.

Mozart. Un rosier très souvent cultivé dans les jardins. Il est très florifère et résistant aux maladies. Ses fleurs sont simples, roses avec un centre blanc. Sa floraison bicolore peut être un inconvénient ou un atout. Un inconvénient car il n’est pas aisé de l’associer à d’autres floraisons simultanées. Par contre, il peut être un atout si on le place en premier plan d’une haie libre par exemple.

Maria Thérésia qui est un petit buisson très vigoureux, très remontant et très résistant aux intempéries. Les fleurs sont doubles d’un rose doux s’ouvrant en coupe.

 

Harlow Carr (Austin). Une variété belle toute en délicatesse mais très robuste. Harlow Carr porte de petites fleurs roses. Elles sont tout d’abord formées en petites coupes puis se transforment en rosettes creuses avec un bouton central. La végétation est saine et son feuillage bronze puis vert.

Voilà, c’est avec Harlow Carr que se termine ma série de nouvelles acquisitions de cet automne 2015. Le jardin et la jardinière vont pouvoir profiter d’un repos bien mérité jusqu’au printemps prochain. Je croise les doigts pour que l’hiver ne sois pas trop rude et ne mette pas à mal toutes mes plantations car j’ai bien l’intention de retrouver tout ce petit monde en pleine forme en 2016….

Prenez bien soin de vous.

La vie en roses (suite)

Coucou, me revoilà. Deux week-end consécutifs de journées portes ouvertes au jardin et la perte d’un proche m’ont quelque peu éloignée du blog. Ces événements ne m’ont pas laissé beaucoup de temps libre pour rédiger un billet. Même si je n’ai pas pris la temps de laisser de coms sur vos blogs, j’ai tout de même suivi vos publications. Mille excuses.

Durant ces semaines, mon allée de rosiers a continué son explosion. Je vous présente donc la deuxième partie de la « Vie en roses ».

Tout d’abord, une vue générale d’une partie de l’allée. Une partie seulement car le tracé est volontairement sinueux. Nous ne voulions pas que l’allée se découvre d’un seul coup d’oeil. D’où cette sinuosité.

Voici la suite des rosiers présents sur les arcades.

Mortimer Sackler.

Ses fleurs sont d’une délicate beauté et apparaissent au bout de fines tiges avec très peu d’épines. Au fur et à mesure, qu’elles s’ouvrent, elles dévoilent leurs étamines. Ce qui ajoute encore à leur beauté.

Nahéma

Ce rosier a une longue floraison généreuse. Les fleurs sont très doubles d’un joli coloris rose dragée. Il porte le nom du parfum de Guerlain qui contient le plus d’essences de roses.

Fontaine des Loups

Fontaine des Loups est un rosier wichuraiana. Il est très vigoureux. Sa floraison n’est pas remontante. Ses fleurs sont semi-doubles en forme de coupe.

Penny Lane.

Un rosier vigoureux et très parfumé. Sa floraison est continue de juin à octobre.

Dentelle de Malines

Une création belge de 1986. Son obtenteur est Louis Lens. Dentelle de Malines a de petites fleurs en bouquets d’un joli rose lumineux. Il est non-remontant.

New Dawn

New Dawn est un des rosiers grimpants les plus connus des jardiniers amateurs. Il a été créé en 1930 aux Etats-Unis. Son parfum est léger. C’est un rosier très vigoureux. Il possède de longs rameux flexibles. Sa couleur d’un rose nacré reste pâle.

Guirlande d’Amour

Ses petites fleurs sont doubles en bouquets, parfumées et d’un coloris blanc crème. Le feuillage est résistant aux maladies. Il a été obtenu par Louis Lens en 1993 et fait partie des hybrides de moschata.

Super Dorothy

Ce rosier est une amélioration de Dorothy Perkins qui lui est très sensible à l’oïdium. Ce qui n’est pas du tout le cas de Super Dorothy qui fait preuve d’une grande résistance. Ses fleurs sont petites en bouquets de couleur rose. La floraison est très remontante.

Voilà pour les grimpants de l’allée de rosiers.

Je vous souhaite à toutes et tous, de belles journées ensoleillées. Un vrai temps de vacances. J’adore ces belles journées même si elles sont caniculaires.

A bientôt.

La vie en rose…

Cette semaine, j’ai enfin pu voir la vie en rose. Après de longs mois d’attente, mes premiers rosiers se sont épanouis et modifient de façon impressionnante le décor.

Voici les premières floraisons.

Tout d’abord, Mary rose….. Il est planté dans un massif auprès des pruniers. Il est entouré  de géraniums vivaces et d’autres rosiers. A l’arrière plan, le rosier Américan Pillar qui lui, n’est pas encore en fleurs et qui grimpe dans un des pruniers.

Un bouton prêt à prendre la relève…

Ici, nous arrivons dans l’allée composée de seize arcades. Tous les rosiers ne sont pas encore en fleurs. Je vous présente les plus hâtifs…

Constance Spry. Un anglais créé par David Austin. Ses fleurs sont d’un rose vif au parfum de myrrhe. Il n’a qu’une seule floraison mais qui est spectaculaire.

Isaac Pereire.Un bourbon qui produit d’énormes fleurs très parfumées et qui sont d’un rose carminé. Chez moi, cette année, il est atteint de marsonia….Pfff…

Madame Alfred Carrère est un rosier ancien créé par Joseph Schwartz. C’est un excellent grimpant presque sans épines. Ses boutons sont roses puis les fleurs deviennent ivoires puis blanches. Il est très remontant.

Pink Cloud. Un rosier vigoureux à fleurs doubles parfumées. Il est remontant. Toutefois, la floraison d’automne est peu abondante.

Zéphirine Drouhin. Un bourbon. Un grimpant de moyenne vigueur. Son parfum est fort et fruité. La floraison est longue et abondante en juin. Il a la particularité de ne pas avoir d’épines.

Times Past. Un anglais de la lignée de Penny Lane. La fleur est double et d’un rose pâle. Il est très remontant.

Iceberg, aussi appelé Fée des Neiges. Un rosier très vigoureux, parfumé dont les fleurs résistent assez bien à la pluie. On le dit remontant….chez moi, jusqu’à présent, la remontée n’a jamais été sensationnelle.

Nous voici de retour dans les massifs. Je vous présente un inconnu qui ne mesure pas plus de 50 cm.

Un autre inconnu. Je l’ai appelé « Souvenir de Mimine ». Je vous explique….Ce rosier m’a été donné par une dame âgée qui n’a plus la force nécessaire pour entretenir son jardin. Elle m’a raconté que ce rosier venait de son grand-père et qu’il était dans la famille depuis plusieurs générations. Pour elle, il avait une vraie valeur sentimentale et elle voulait que ses nouveaux propriétaires en prennent soin. Quand elle a visité mon jardin, elle a vu ma passion pour les fleurs et me l’a donc proposé. J’en ai été très émue et ai accepté de le bichonner à mon tour. Comme cette dame avait comme surnom « Mimine », j’ai tout naturellement baptisé mon nouveau protégé « souvenir de Mimine »

Voici donc Souvenir de Mimine. Il a une odeur très agréable.

Cette semaine, la vie était en rose du côté des roses mais également du côté des vivaces.

La première fleur de nénuphar de la saison.

Un rhododendron qui fleurit un peu plus tard dans la saison.

Le Robinia hispida macrophylla

Il est superbe mais à mon sens a un inconvénient….Son bois est fragile et lorsque les éléments se déchaînent, les branches se brisent. Peut-être devrais-je voir cela comme un avantage après tout…De cette manière, il garde naturellement une hauteur raisonnable !!!

Les oeillets

Les Pivoines qui cette année fleurissent en même temps que les rosiers.

Des Aulx achetés pour quelques cents en grande distribution. Ils font une vingtaine de centimètres. .

La suite au prochain post….

Bonne semaine à tous.