Début juillet

Après un printemps plutôt médiocre, l’été semble s’installer. Les rayons du soleil nous réchauffent enfin et la pluie semble enfin prendre une pause.

Du côté du jardin, les floraisons se poursuivent. Certains rosiers sont sur le déclin. Mais pas pour longtemps. Ils préparent doucement leur remontée. Les grimpants sur les arcades n’ont pas été au top cette année. Leurs floraisons ont été médiocres. Par contre, d’autres un peu plus tardifs, profitent du temps plus clément pour nous offrir leurs jolies fleurs.

Américan Pillar fait partie de ceux-là.

Neige d’été

Félicité et Perpétue est un incontournable très vigoureux. Il nous gratifie de petites fleurs d’un blanc crème légèrement rosé. Il est planté à l’entrée du sous-bois. Je l’ai installé au pied d’un sapin où il pourra pousser à sa guise.

Pearl Drift produit des fleurs blanches en coupe. Son feuillage est brillant et extrêmement sain. Pas une trace d’une quelconque maladie.

Mozart qui a été installé cet automne, le long de l’atelier de ferronnerie de mon fils.

Les Leucanthemums sont superbes cette année.

Devant American Pillar, les Aconits commencent à nous offrir leurs fleurettes d’un bleu bien lumineux.

La clématite Prince Charles est la seule qui est aussi florifère chez moi. Une vraie merveille. Je la taille à 30 cm chaque printemps et quelques mois plus tard, le spectacle est à nouveau au rendez-vous…

Dans le sous-bois, les Hostas préparent leur floraison.

IMG_8393

Ceux-ci plus au soleil, au pied d’un chêne d’Amérique sont déjà en fleurs.

Le long du sous-bois, Early Sensation offre ses panicules blanches. En fanant elles prendront des coloris rosés qui deviendront de plus en plus foncés avec l’arrivée de l’automne.

Les Hydrangéas sont bien utiles pour prendre  la relève des rosiers. Avec Early Sensation, ce macrophylla est un des premiers à fleurir. Il se trouve près du bassin situé au pied de la terrasse. Je ne connais plus son nom. Aucune importance….même sans nom il est superbe.

Le Cercis Red Fire est encore un jeunot. J’adore son feuillage en forme de coeur. Plusieurs couleurs sont présentes en même temps. Du vert, du pourpre…Ses feuilles mates et d’autres plus brillantes lui donnent beaucoup d’originalité.

Avec l’humidité de ces dernières semaines, la Filipendule rose atteint une hauteur impressionnante. C’est une envahissante qu’il faut tenir à l’oeil…

Encore une envahissante….L’Houttuynia cordata Chaméléon. Celui-ci, se développe dans le lagunage et devient gigantesque.

Le Magnolia Suzan n’a pas fait de  floraison spectaculaire au printemps. Par contre, il forme sans arrêt quelques fleurs depuis le mois de mai.

Je vous souhaite à tous d’excellentes vacances. Profitez bien de ces moments de repos bien mérités.   Ayons une pensée pour toutes les personnes qui de près ou de loin sont affectées par ces horribles attentats. A bientôt pour de nouveaux épisodes.

 

 

 

 

 

 

 

Sous-bois

Ce week-end, le temps était venteux mais sans grosses averses. Donc ma moitié en a profité pour travailler un peu dans le sous-bois. Comme le terrain est en pente. Nous sommes dans les Ardennes!!!! Nous avons décidé de faire un second « chemin » afin de pouvoir circuler plus facilement entre les plantations. Donc travaux de terrassement. Les photos ne sont peut-être pas très représentatives. Mais il faut s’imaginer le chemin avec des hostas, des brunnéras, des pulmonaires, des fougères, des hydrangéas … de chaque côté. Plantes dont le feuillage a complètement disparu en cette saison. Rendez-vous dans quelques mois pour d’autres clichés certainement plus attractifs. Au passage, j’ai pu contempler « l’éclosion » de quelques hellébores. Cela me motive. Je me dis que la nature se réveille tout doucement et que l’on file vers la bonne saison. Ouf…