Octobre-novembre

Cette fois, l’hiver est à nos portes. Une chute des températures est annoncée pour ce we.

Habituellement, je n’apprécie pas trop l’automne car il annonce l’arrivée de l’hiver. Période que je déteste. Certes les paysages immaculés de blanc sont splendides. Mais le froid et les routes dangereuses ne m’inspirent pas vraiment. Bon nous n’en sommes pas encore là….Alors une chose à la fois.

Cette année, a vraiment été une exception. J’ai aimé cette période de transition entre l’été et l’hiver. Les températures agréables et les journées bien lumineuses y sont certainement pour beaucoup. Ce cocktail nous a permis de profiter longtemps de belles floraisons et de belles colorations du côté des feuillages. Il me semble même que les teintes automnales jouent les prolongations cette année. De nombreux arbres et arbustes ont déjà perdu leurs feuilles mais certains sont encore bien couverts et prennent leur temps pour se dévêtir.

Aujourd’hui, je vous propose un petit retour en arrière de quelques semaines afin de vous faire profiter du jardin en octobre. Puis nous remonterons le temps jusqu’à la mi-novembre. Vous mes suivez ?

En octobre, les asters sont des incontournables.

Cette année, les Verveines de Buenos aires se sont incroyablement multipliées. Ici, elles sont en compagnie d’un Malus Everest et d’Asters le Vastérival.

Les Asters  défilent comme de vraies stars….

Pour succéder aux asters rien de mieux que les chrysanthèmes. Comme de nombreuses personnes, je les ai longtemps associés à des fleurs destinées uniquement aux cimetières. Grave erreur. Il en existe de fabuleux dont Poésie fait partie.

D’autres sont présents au jardin. En regardant les photos prises avec mon apn, je me rends compte que j’ai oublié d’en photographier. Rendez-vous donc l’année prochaine :)

J’avais reçu de Camille le superbe Empereur de Chine. Hélas, je l’ai perdu. Cela me peine beaucoup car je trouve que ce chrysanthème est une vraie beauté.

Octobre, le mois des roses…pas vraiment …. pourtant quelques rosiers étaient aussi fleuris qu’en juin. Aspirine Rose est de ceux-là.

Satina n’était pas en reste non plus.

Recht

Les feuillages assurent également le décor.

Viburnum Opulus

Le Houx est couvert de baies rouges.

Un Acer

Deutzia Garcilis Nikko

Koelreuteria paniculata

Le lumineux feuillage des Lysimaques Clétroides

L’acer Palmatum dans toute sa splendeur. A l’avant plan, le Gléditsia est déjà nu et à l’arrière plan les hêtres virent au jaune.

Les Cerisiers du Japon

Le Cornus Kouza Milky Way avec en toile de fond un noisetier

Les graminées assurent également le décor.

Les Pennisetums

Les Miscanthus

Le feuillage et la floraison de certains arbustes passent parfois inaperçus une grande partie de l’année. Leur attrait vient de leur fructification. C’est le cas du Callicarpa Bodinieri  qui est très attractif en ce moment grâce à ses perles.

Début novembre, le dénuement de certains arbres du jardin s’accélère. Par contre, la colline est encore vêtue de vert.

La colline à l’arrière de la maison en ce moment. Un changement radical en deux semaines.

Nous sommes mi-novembre. Actuellement, le jardin s’endort et ressemble à ceci….

Ramassage de feuilles au programme des prochains jours…

Et certains ont déjà trouvé leur place pour les mois à venir :)  Les radiateurs sont très prisés….

Bonne fin de semaine à tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

1er mai….

Avril 2017 restera dans nos mémoires en raison de son gel printanier désastreux et également pour son manque d’eau. Dans ma région le gel nocturne a sévi pendant plusieurs nuits avec des températures qui sont descendues jusqu’à -5°. Les conséquences…. beaucoup de jardiniers les connaissent car nous sommes nombreux à avoir nos floraisons printanières anéanties. Mais bon, il ne faut pas regarder en arrière mais au contraire, il faut regarder vers l’avenir et avancer. C’est ce que je décide de faire….Je vais au jardin et ferme les yeux sur ce qui est grillé et jette mon regard sur les floraisons du moment. Pour ce qui est des colorations au niveau des feuillages, elles débutent seulement. L’avance prise en mars grâce au températures clémentes est maintenant dissipée et je pense qu’il va falloir attendre que les thermomètres remontent pour voir tout ce petit monde éclater.

Chez moi, de nombreux arbres ou arbustes n’ont pas encore de feuilles. C’est le cas des Cotinus, des Ginkgo, de l’Erable négundo, du Gléditsia….

Les tulipes les plus hâtives sont déjà entrées en mode repos.

Celles que je vous présente sont plus tardives et n’ont pas souffert du gel. Dans mon jardin, leurs seuls ennemis sont les rongeurs. Une vraie plaie….Certains bulbes ont été épargnés par contre d’autres ont été décimés. Chaque année, c’est la même chanson. C’est pourquoi, je suis restée fâchée pendant plusieurs années avec ces bulbes. Mais la rage passée,  je me suis à nouveau lancée dans l’aventure avec des résultats qui finalement ne sont pas trop mauvais. Je vais donc persévérer et planter de nouveaux bulbes cet automne.

Je vous emmène ?

Tulipes Ronaldo

Tulipes Candy Prince

Tulipes Flaming Flag

Tulipes Flaming Purissima

Tulipes Shirley

Les Phlox subulata sont vraiment superbes cette année. Celui-ci a pris beaucoup d’ampleur au fil des ans. Il se faufile entre les branches du cornouiller. Après sa floraison, je vais en prélever des éclats qui vont rejoindre les nouveaux massifs.

Les dernières primevères

 

Tapis de violettes

La Vinca minor Illumination qui porte vraiment bien son nom ! J’en ai planté plusieurs éclats dans le sous-bois. Il semblerait que cette année, ils aient enfin décidé de s’étaler.

Le Kalmia polifolia

Le Viburnum Carlésii.

Les feuillages.

Les Physocarpus semblent être assez résistants au gelées printanières. Aucun n’a le feuillage grillé.

Le Physocarpus Diabolo au feuillage pourpre au printemps qui deviendra presque noir en été et rouge-orangé à l’automne.

Le Physocarpus Dart’s Gold son feuillage est jaune d’or jusqu’au début de l’été. Ensuite, il verdit.

Le Physocarpus Amber Jubilee qui est issu d’un croisement entre Diabolo et Dart’s Gold. Son feuillage est bronze au printemps. Il virera au pourpre à l’automne.

La Spirée Goldflame au feuillage orangé. Elle est adorable avec ce feuillage qui change de couleur au fil des saisons.

Le Philadelphus coronarius aureus

Dans la serre, grâce au plastique à bulles qui était étalé chaque soir, les semis ont bien supporté le coup de froid. Malgré le redoux, je vais tout de même attendre la mi-mai pour mettre mes quelques annuelles en pleine terre. Non non, tous les pots ne sont pas des semis de fleurs. Loin de là….La majorité de la serre est occupée par les semis de tomates, aubergines, melons, courgettes, potirons, pois, salades etc etc.

Je vous offre ces quelques clochettes. J’espère qu’elles vous porteront bonheur ainsi qu’à votre famille.

A bientôt.

 

 

 

 

 

Merci Camille

Quand je rentre du travail, avant d’ouvrir la porte d’entrée, je passe par la case boîte aux lettres. Un vrai rituel….Habituellement, je n’y trouve rien  d’extraordinaire. Des factures, des pubs. Bref rien de bien intéressant. Mais vendredi, rien de tout cela. Ouf….

Une belle surprise m’attendait. Une enveloppe venant de Camille.

J’ai remarqué en parcourant vos blogs le joli Chrysanthème Empereur de Chine et ai fait part lors de mes commentaires de mon envie d’ajouter dans mon jardin de nouveaux Asters ainsi que ce bien joli Chrysanthème. Je trouve que j’ai beaucoup misé sur les couleurs des feuillages pour illuminer l’automne mais pas suffisamment sur les fleurs. Je souhaite donc remédier à cela.  Camille m’a gentiment adressé un mail  me proposant de m’envoyer une bouture de son joli Empereur de Chine. J’en ai été vraiment surprise et ravie. Aussitôt dit, aussitôt fait puisque vendredi, mon nouveau pensionnaire arrive.

Voici le bel Empereur de Chine qui débarque dans les Ardennes belges.

J’hésitais…le mettre directement en pleine terre ou alors en pot en attendant des temps meilleurs. Camille m’a conseillé le pot. J’ai donc suivi son conseil.

Le voici prêt à s’étoffer sous haute surveillance.

Au printemps, il prendra la direction des nouveaux massifs où il y a encore de nombreux vides à combler. Mais une place de choix lui est d’ores et déjà réservée.

Encore merci Camille.

Belle semaine à vous tous et merci pour vos gentils coms.

 

 

.

Club des cinq

Voici ma participation au petit jeu de Marie-Claude qui nous propose de faire le tour du jardin et d’y photographier cinq floraisons jaunes

Ceux qui me suivent savent  que je ne suis pas fan du jaune si ce n’est au printemps et à l’automne. Je trouve qu’à ces périodes de l’année, le jaune nous apporte  la luminosité qui fait souvent défaut lors de ces périodes où les jours sont encore courts . Par contre, cette couleur est nettement moins présente chez moi en été….mais pas totalement absente.

Les primevères….Des championnes de la multiplication. Elles se multiplient à tout va dans les massifs et dans la pelouse.

Les narcisses. Egalement de plus en plus nombreux d’années en années puisqu’ils sont délaissés par les rongeurs….

Le Mahonia

 

Le Forsythia. Il était en sursis. Cette année, il devait faire ses preuves. J’en avais assez de ses floraisons médiocres. Je lui ai donc présenté la tronçonneuse :). Il a compris le message car cette année, il s’est surpassé !

Pour terminer cet article, mes préférés….Les Epimédiums.

Bonne semaine à tous.

 

Couleurs

 

Comme promis voici la suite de mon périple à la recherche de la couleur. Toutes ces tonalités illuminent le jardin à la « mauvaise saison ». Les feuillages persistants redonnent un peu de tonus au décor. C’est toujours agréable en attendant l’explosion des bulbes et des vivaces.

Différentes nuances de vert offertes par un Junipérus, un Laurier et un Carex

Avec les températures qui s’adoucissent, de nouvelles couleurs vont bientôt faire leur apparition. Vivement l’explosion des bulbes…

Bonne semaine à tous.

 

 

Couleurs

Je dois bien reconnaître que la neige et le gel nous offrent des paysages sublimes. Mais….c’est plus fort que moi, la couleur me manque. Donc vite un petit tour au jardin avec mon apn à la recherche d’autres nuances que ce blanc immaculé. Voici le résultat de mes recherches.

 

Du rouge et du jaune avec les cornouillers. Du jaune encore avec le leycesteria formosa.

Des feuillages panachés avec les fusains, la grande pervenche, le lierre et le houx.

Encore des feuillages panachés avec le rhododendron et l’aucuba

Là, j’avoue j’ai du chercher pour trouver une touche de couleur. Mais elle est bien là…avec cette unique fleur de primevère figée par le gel.

IMG_2781 IMG_2770

Le ton bleuté avec ce sapin rampant et le feuillage du buddléja.

 

 

 

 

La suite de mon article « couleur » lors d’un prochain post…