La déco « Aux quatre mains »

Il y a quelques jours, Patou  a rédigé un article consacré à la déco au jardin et nous propose de parler un peu de notre déco. J’ai trouvé l’idée excellente et me suis donc munie de mon Apn pour faire à mon tour une petite balade au jardin et y faire un inventaire de ma déco. De nombreux objets sont home made. Nous aimons beaucoup « bricoler » et faire le maximum de nos mains. Tout ceci vous est présenté dans une ambiance automnale.

En franchissant la porte d’entrée sur la gauche se trouve une petite table avec ses chaises bistrots.

Dessus, j’y ai déposé une cage à oiseaux. Je vous rassure, les oiseaux sont en liberté :) .La cage est garnie d’annuelles qui sont à bout de souffle en ce mois d’octobre.

Sur la droite, à nouveau des oiseaux posés sur les dalles du muret. Eh oui, j’aime bien ces petits oiseaux.

Une fois le pas de la porte franchi, direction le jardin….

Pour y accéder, il faut pousser la barrière.

Le long du chemin, sur la droite, les deux premières ardoises.

Je continue ma balade. Encore à droite, un banc. Il a été installé au pied de jeunes rhododendrons. Je classe les points repos dans les éléments de déco car il faut bien l’avouer, ils sont plus décoratifs qu’utiles. Nous ne prenons pas souvent le temps de nous y asseoir et quand ce moment arrive, il ne dure jamais bien longtemps.

Si j’emprunte le chemin qui nous conduit à l’allée de rosiers,  je croise un autre coin repos.

Cette petite terrasse est entourée de Miscanthus Zébrinus. A leurs pieds, des boules en béton.

Sur le côté gauche, quelques pots en terre cuite. Dans l’un d’entre-eux, à nouveau une ardoise. Un autre reçoit la visite d’un petit chat curieux…

Face à cette mini terrasse, les arcades en fer forgé qui en été disparaissent sous les floraisons des rosiers Iceberg.

Derrière les Miscanthus Zébrinus, se trouvent des Hêtres pourpres, un Gléditsia, un Acer Palmatum et un Acer Négundo. Nous avons coupé les branches basses afin de pouvoir y installer ceci… Deux grosses pierre et une grosse dalle. Ce banc nous offre une vue plongeante sur l’allée de rosiers. Ce nouvel espace a agrandi mon terrain de jeux :) Cet endroit est vraiment propice à la plantation d’Epimédiums.

Si je suis le chemin, au bout de l’allée de rosiers se trouve un étang. Pour le découvrir, il faut à nouveau pousser une porte.

Une fois la porte franchie,  une terrasse en bois surplombe l’étang. Au bord, deux oies en fonte guettent les poissons.

Sur la terrasse, une table et deux chaises.

Au pied du tilleul, dirigé vers l’étang, un banc.

Au fil des années (30 ans), le tilleul a formé de belles branches suffisamment solides pour supporter deux  balançoires.

Sur les Acacias, deux ardoises qui guident les visiteurs vers le sous-bois et les massifs réalisés cette année.

Dans les massifs….

Direction le sous-bois…Une table et des bancs en bois avec un bain d’oiseaux.

De l’autre côté…Le long de la rivière,  un banc en pierre.

Maintenant, je vous emmène vers le potager. A l’entrée, sur les petites haies qui délimitent les parcelles….Une ardoise.

Non non, nous n’avons pas oublié de tondre. Dans cette parcelle, il y avait les pommes-de-terre. Une fois, celles-ci arrachées, de l’engrais vert (froment) à été semé. Ce qui évite de laisser la terre nue.

Direction le verger. Sur la gauche du potager, une gloriette en fer forgé.

Au fond du verger, l’atelier de ferronnerie de notre cadet orné d’une de ses créations. Vous l’aurez deviné je suppose….Il est passionné de chevaux et en a d’ailleurs fait son métier.

Sur un des pignons, un support pour rosier grimpant.

En dessous d’une fenêtre, une étagère avec…..des oiseaux.

Au centre du verger, mes gallinacés.

Je rejoins la partie supérieure du jardin. Face à un plan d’eau, un kiosque en bois.

Au bord du bassin, un couple d’oiseaux en béton.

Le long de l’abri de jardin, un support pour rosier.

Au dessus de la porte de l’abri, un hôtel pour zoziaux.

En face de l’abri….Une attendrissante famille féline.

Je termine ma balade par le côté gauche de la maison. Une petite table avec trois chaises.

Un support pour clématite.

En vrac…..Des nichoirs répartis à différents endroits.

Les aides-mémoires bien utiles. Aussi bien pour moi que pour les visiteurs.

Voilà, ma balade est terminée. A vous de jouer…..

 

 

 

 

 

Ferronnerie

 

Comme je vous l’ai dit il y a quelques jours, deux de mes « poussins » sont informaticiens. Aujourd’hui, je vais vous montrer les réalisations de mon troisième. C’est le cadet et il a choisi de suivre une voie tout-à-fait différente : la maréchalerie. Comme vous l’aurez compris, sa passion c’est les chevaux et le travail à la forge. Voici donc ses réalisations pour décorer notre jardin.