En attendant les roses….

Ici, dans les Ardennes, les rosiers ne sont pas encore en fleurs. En attendant de pouvoir vous faire profiter de leur floraison, je vous emmène  faire un petit tour du jardin afin de vous montrer les floraisons actuelles. Tout d’abord, deux arbustes connus.

Le Laburnum

Le Viburnum Opulus

Ensuite, la clématite Nelly Moser qui part à l’assaut d’un cornouiller

Ici, une clématite Montana qui pousse aussi dans un cornouiller qui lui se développe en étages. Elle a été plantée trop près du pied  et de ce fait croit à l’intérieur de l’arbre. De grandes tiges mais peu de fleurs. Ce n’est pas vraiment le but recherché….Donc, j’envisage de la déplacer cet automne afin qu’elle prenne appui sur les branches extérieures.

L’Halésia monticola aussi appelé arbre Perce-neige. Un jeunot puisque planté cet automne. Je suis donc satisfaite qu’il m’offre déjà quelques fleurs.

Les aulx qui vont également déménager cet automne. J’avais planté trois bulbes à l’automne 2013. Ils se sont bien multipliés puisque cette année j’ai neuf fleurs. Pourquoi les déménager alors ? Eh bien parce qu’ils sont plantés dans une grosse bassine au centre de quatre parcelles…et ma moitié n’apprécie plus cette bassine et voudrait la remplacer par un bel arbre taillé en boule….

Un Cornus Kousa qui a élu domicile dans mon jardin depuis plusieurs années. Quand je l’ai acheté, il était couvert de fleurs. Mais depuis, il a été capricieux et n’a plus fleuri. Cette année, il a fini de bouder et nous gratifie d’une trentaine de fleurs superbes, légèrement rosées. Bon j’avoue, il ne ressemble pas encore à celui qui m’a fait craquer il y a quelques années. Mais c’est un bon début. Il montre de la bonne volonté…

Le Zelkova serrata variegata. Un arbre au feuillage splendide qui ne supporte pas les rayons du soleil qui brûlent ses feuilles. J’ai donc choisi de le planter dans le sous-bois et ma fois, il a l’air de s’y plaire.

 

Un hêtre au feuillage tricolore. Chez moi, il pousse lentement mais sûrement !

Nous voici à l’entrée du sous-bois, côté gauche, avec une bordure d’Heuchères que j’ai multipliées à partir d’un seul pied. Si je me souviens bien ça doit être l’Heuchère Chocolate ruffles.

Toujours à l’entrée du sous-bois, côté droit, des Népétas que j’ai également multipliés.

Bien entendu, je ne pouvais passer à côté des Ancolies. En voici quelques-unes.

Les pivoines qui tardent à s’ouvrir

Puisque mon billet s’intitule « En attendant les roses ». Voici où en est leur développement… En boutons !!! Je ne vous en présente que quelques-unes. Elles seront plus attrayantes en fleurs …

Paul’s Himalayan musk. Un rosier liane qui en est à sa deuxième saison. Cette année, il commence à prendre ses aises. Certes, il ne mesure pas encore des mètres et des mètres. Mais il est bien parti…

Cuisse de Nymphe. Il a mis du temps à s’installer mais là, je crois qu’il va être splendide. Il a pris beaucoup d’ampleur et est couvert de boutons.

Un bel inconnu. Une bouture que l’on m’a donnée. Les boutons sont rosés et la floraison blanche. Il est énorme. Dommage qu’il ne soit pas remontant. Après sa floraison, une bonne taille sera nécessaire.

Bonne semaine à tous.

Le club des cinq…

 

Pour répondre au petit jeu de Marie-Claude, voici mon billet concernant les floraisons roses.

Tout d’abord, le Cercis siliquastrum pour faire plus simple, l’arbre de Judée. Ce petit arbre a une adorable floraison printanière. Les fleurs apparaissent directement sur le bois.

En deuxième lieu, voici un des premiers rhododendron à fleurir.

Tertio, une clématite… Dont bien entendu, j’ai perdu toutes références. Avis aux amateurs pour l’identification !!!

En quatrième position, le célèbre Géranium macrorrhizum.

Pour conclure, un géranium que j’adore. Le géranium Mélinda.

Bonne semaine à vous tous.

 

Un nouvel aménagement, etc….

J’avais depuis un bon moment déjà,  l’envie de semer des fleurs de prairie. J’ai choisi de réaliser ce projet entre les pommiers. A cet endroit, était stocké notre réserve de bois pour l’hiver. Ce qui a permis de nettoyer le sol. Le gazon ayant disparu, il ne restait plus qu’à passer le motoculteur et à bien délimiter l’endroit du semis.

IMG_3330

IMG_3330

La bande destinée aux fleurs est bien délimitée. Afin que tout soit net, de la pelouse va être semée sur le pourtour.

IMG_3367

 

Lire la suite

Vite, vite

 

Vite, vite, un petit tour au jardin pour prendre quelques photos. Cette fois, plus de doute le printemps est bien là. Dès lors, le travail ne manque pas. La chaleur bien présente depuis quelques jours, a permis aux violettes de nous donner le meilleur d’elles-mêmes. J’apprécie leur floraison toute légère et leur nuance blanche légèrement picotée de bleu.

Lire la suite

Il est revenu…

Le soleil est enfin revenu. Après toutes ces journées maussades, il nous fait un bien fou. Les travaux ont pu reprendre au jardin. Les tailles et le désherbage sont terminés. Le retard accumulé est presque résorbé….Il me reste à déposer le BRF dans les massifs.

Cette année, nous avons dû faire un bon toilettage à deux sureaux devenus un peu trop encombrants. Dans notre jardin, trois sureaux sont présents : le Sambucus Nigra Auréa, le Guincho purple et le Black Lace.

Les Sambucus sont des arbustes faciles à vivre. Ils ont un port érigé et une croissance rapide. Chez le Sambucus Nigra Auréa, les feuilles sont d’un superbe jaune doré et elles reverdissent un peu au fil de la saison. Les fleurs sont d’un beau blanc crème, ont une forme d’ombelle aplatie et sont odorantes. Quant au Guincho Purple,, les feuilles sont vert sombre, virent au rouge puis au pourpre foncé en automne. Les fleurs sont rosées. Le Black Lace a un feuillage très découpé, pourpre sombre et les fleurs sont roses.

Après la floraison, apparaissent des grappes de fruits rouges qui noircissent en murissant et qui sont très appréciés des oiseaux.
Les sureaux sont très rustiques et ne demandent pratiquement pas d’entretien si ce n’est une taille annuelle qui n’est d’ailleurs pas du tout une obligation.

Je vous montrerai le feuillage en temps opportun. Mais je ne doute pas que beaucoup de blogueurs connaissent ces arbustes.

Les deux sureaux qui ont été taillés cette année sont le Guincho Purple et l’Auréa. Le Black Lace a été planté l’année dernière et n’est pas encore trop encombrant. Donc pas de taille pour lui.

Voici l’ampleur qu’avaient nos deux sureaux avant la taille.

Après une bonne coupe. Voici le résultat….Ils font un peu pitié. Mais dans quelques semaines, quel magnifique feuillage !

Lire la suite

Quelle semaine !!!

Si nous suivons le calendrier, le printemps est là….. difficile d’y croire. Le soleil ne daigne pas se montrer ou si peu. La pluie et parfois même la grêle nous arrosent abondamment. Le froid persiste. Et pour couronner le tout, le vent s’est déchaîné cette semaine. Il a soufflé comme en plein automne causant pas mal de dégâts. Entre-autre, des arbres déracinés qui tombent sur les lignes à haute tension ce qui nous a obligé à vivre une journée entière sans électricité. Sans elle, pas de chauffage central (heureusement l’insert était là), pas moyen de cuisiner, d’aspirer, de lessiver, pas de télévision, pas d’internet…C’est dans pareil cas que l’on se rend compte combien cette énergie nous est indispensable…et combien nous dépendons de la fée électricité.

Le sous-bois a subi de plein fouet les éléments. Résultat : des branchages partout, quelques jeunes arbres déracinés ou cassés. Le broyeur va devoir reprendre du service. Encore du BRF. Ca c’est le bon côté. Mais je suis tellement en retard dans les travaux de jardinage que je n’ai pas encore déposé le premier dans les massifs. Après tout, non, non, je ne suis pas en retard, seulement pas en avance. Cette façon de voir les choses me fait moins flipper :)

IMG_3074

 

IMG_3073 IMG_3071 IMG_3068 IMG_3075

Quant aux floraisons, la froidure actuelle stoppe un peu l’évolution. Seuls, les narcisses, les jonquilles, les hellébores, les primevères et quelques autres tirent leur épingle du jeu. La semaine dernière, je vous montrais les jonquilles du sous-bois au début de leur floraison. Les voici une semaine plus tard.

IMG_3067

IMG_3066

Lire la suite

Brèves nouvelles

Coucou, me revoilà. Le manque de temps de ces deux dernières semaines ne pas laissé l’occasion de poster. Les journées sont quelquefois trop courtes…

Pas de nettoyage des massifs non plus….pour la même raison !!! Le retard s’accumule. Je n’ai pas encore fini de tailler les rosiers. Une partie des clématites attend également le coup de sécateur. Les hydrangéas sont aussi en attente. Une partie des massifs est encore à nettoyer… Bref, je commence à stresser… La semaine qui arrive est ma semaine de repos. J’espère que le soleil va pointer le bout de son nez pour me permettre de travailler un minimum au jardin.

Pour ma moitié, le travail continue entre deux averses. Le scarificateur est sorti de l’abri de jardin et reprend du service. Cette semaine, a débuté l’opération scarification.. Un fameux boulot vu la surface de pelouse…. Mais bon, il faut bien passer par cette étape si l’on veut une pelouse et non un tapis de mousse.

Après quelques allers-retours, on est étonné de ce que l’engin retire. Incroyable cette quantité de mousse…

Lire la suite

Enfin !

Celui que tout jardinier attendait depuis plusieurs mois est enfin là…Monsieur  printemps est arrivé !!! Cette semaine ensoleillée a obligé le jardinier à sortir l’artillerie lourde. Fini l’hibernation. Le nettoyage d’une partie des plates-bandes m’a pris beaucoup de temps mais quel plaisir de voir  le résultat en fin de journée. Après la taille des pommiers, une bonne remise en ordre s’imposait. Le broyeur est donc sorti de son repos hivernal et reprend du service.

Après le broyage des branches, place nette est faite. C’est tout de même mieux que ce méli-mélo de branchages… Entre les pommiers, j’ai comme projet d’essayer cette année, le semis de fleurs un peu plus sauvages comme celles que l’on trouve dans les prairies fleuries. Ce sera  une première pour moi. J’ai une folle envie d’attirer le maximum d’abeilles et de faire plaisir à mon fils qui a quelques ruches. De plus, ces pauvres abeilles sont tellement malmenées que je serais ravie de pouvoir leur donner un petit coup de pouce. Le sol est déjà « nettoyé » en partie. C’est à cet endroit, que notre réserve de bois était stockée.. Ce qui explique le manque d’herbe..

Les poules apprécient que leur territoire soit déblayé. Elles sont coquines. Elles cherchent la facilité et passent leur temps dans mon tas de BRF. Pourquoi se donner du mal alors que tout se trouve dans ce tas ?  Mais les filles, il y a des limaces et des insectes ailleurs….Je vais devoir me dépêcher d’utiliser ce BRF car si je tarde, tout sera étalé mais pas là où il faut !!!  Elles me mettent la pression ..:)  Mais je leur pardonne, elles sont tellement agréables à regarder et ont l’air de s’éclater. De plus,  je me dis qu’elles sont chanceuses  de pouvoir se promener ainsi…donc, .autant qu’elles en profitent !

Lire la suite

Cette semaine au jardin

Enfin, la nature se réveille .Le jardin est en pleine renaissance.   Le printemps est enfin à nos portes..Mars rit malgré les nombreuses averses et prépare secrètement le printemps.

Les poissons sortent tout doucement de leur léthargie. Encore quelques degrés à gagner et le nourrissage pourra commencer et la pompe pourra également reprendre du service.

Le Magnolia Stellata et le Groseillier  Sanguin nous offrent leurs premiers bourgeons qui sont restés cachés au fond de leur « boîte ». Mais maintenant, ils voudraient respirer….Il est temps, en effet.

Les petits bulbes ne sont pas en reste. Les petites clochettes nous annoncent l’arrivée du printemps.

Les crocus.

Lire la suite