En ce moment….

Que se passe-t-il en ce moment au jardin ? Eh bien, avec la pluie de ces derniers jours, les plantes ont reçu un bon coup de fouet. Les géraniums vivaces que j’avais rabattus après leur première floraison sont à nouveau bien verts et couverts de nouveaux boutons. Les dahlias se sont épanouis et m’offrent leurs jolis pompons. Les rosiers remontants sont en boutons, les hydrangéas se sont bien redressés, les fleurs d’arrière saison sont prêtes à nous donner le meilleur d’elles-mêmes. En fait,  le jardin revît. Je pense que j’ai eu de la chance, malgré la sécheresse de ces dernières semaines, je ne constate pas de perte dans mes plantations. Un Brunnéra est juste un peu mal en point. Mais je pense que je l’ai mis trop au soleil. Je vais donc le déménager et on verra…Un sureau au feuillage doré a perdu une grande partie de ses feuilles. Comme le phénomène s’est arrêté, je suis plutôt optimiste car lui, impossible de le changer de place. Il est trop vieux !!! Quand je vois sur vos blogs, toutes ces plantes littéralement grillées, je crois que finalement, le jardin ne s’en sort pas trop mal.

Voici donc une partie des floraisons de cette fin août.

Les dahlias. Ils sont plantés en compagnie de graminées qui leur servent de tuteur.

Les Anémones du Japon.

 

Les Sédums

Ici, des Sédums pourpres en compagnie de Rudbékias jaunes.

Voici quelques Hibiscus. Tout d’abord Admiral Demey. Ses fleurs sont blanches et doubles.

En rose

En bleu-mauve

Les Buddléias.

Celui-ci s’est resemé au milieu des nouveaux plants de hêtres qui ont été plantés pour créer une nouvelle haie le long du parking. Il devra déménager cet automne pour rejoindre un endroit du jardin plus approprié.

Les phlox

 

La Potentille fruticosa

Un géranium qui a déjà fleuri en juin. Il a été rabattu et le voici à nouveau en fleurs.

Le géranium Rozanne et ?

Les Rudbékias version rose

Les Asters qui débutent leur floraison.

Les Cléomes.

Les fleurs du Koelreuteria Paniculata. Difficile à photographier. Toutes les fleurs se trouvent en hauteur !

Bonne semaine à vous tous.

 

 

Petite balade au potager et au verger….

Aux quatre mains, divers aménagements ont été réalisés au fil des années. Le verger était déjà présent lors de l’achat de la maison. Depuis, quelques arbres ont péri et ont donc été remplacés. Ensuite, nous avons privilégié la création d’un potager puis, nous nous sommes attelés à l’aménagement de la partie jardin d’agrément. Comme nous ne voulions pas que notre jardin se découvre d’un seul regard, nous avons choisi d’entourer le potager d’une haie de hêtres. De plus, cela a l’avantage de créer un micro  climat.

A travers ce billet, je vous emmène à la découverte de notre potager et du verger.

L’entrée du potager

Sur la droite, la partie dédiée aux fraisiers. Sur la gauche, à l’avant plan, une partie des pommes de terre. A l’arrière-plan, les haricots à rames et les tournesols.

En vrac, les carottes, à nouveau des pommes de terre, des choux…

Cette année, le potager est très généreux malgré les fortes chaleurs. Le mois d’août est le mois des récoltes : tomates, melons, haricots, bettes, courges….sont au rendez-vous.

Après la cueillette des groseilles, framboises et fraises en juillet qui ont été transformées en délicieuses gelées et confitures, nous entamons la récolte des légumes. Lire la suite

Après les roses (2)

Bonjour à tous.

Voici la suite de mon précédent billet concernant les Hydrangéas.

Comme je vous l’ai dit précédemment, la majorité de mes hydrangéas sont âgés seulement de 12 à 18 mois. Ils n’ont donc pas encore atteint leur pleine maturité.

Hydrangéa Paniculata Early Sensation est un croisement de Dharuma et de Pink Diamond qui atteindra 2 m de haut. Ses panicules sont de forme aplatie. Il fleurit aussi bien sur le bois de l’année que sur celui de l’année précédente. Les fleurs sont tout d’abord blanches puis prennent des teintes rosées. En automne, les fleurs et les feuilles deviennent bien rouges. Il a d’ailleurs déjà commencé sa métamorphose. Les fleurs rosissent déjà….

Lire la suite

Après les roses

Le jardin est souvent un peu au repos après les floraisons du mois de juin. Certes, il y a tout de même pas mal de fleurs. Mais, afin d’ajouter un peu plus de couleurs  en attendant la remontée des roses, j’ai choisi de planter des Hydrangéas. J’aime bien ces arbustes. Plusieurs nuances sont souvent présentes sur une même plante. La couleur de la fleur (excepté le blanc) varie suivant la nature du sol. S’il est acide et qu’il contient du sulfate d’aluminium, les fleurs roses prendront une teinte bleue et les fleurs rouges deviendront violettes. Il est donc possible de changer le rose en bleu en ajoutant deux fois par an du sulfate d’alumine (2 à 3 cuillères à soupe) au pied des plantes.C’est ce que conseille Thierry de Ryckel aux personnes qui souhaitent des Hortensias bleus. Par contre l’inverse n’est pas possible car il faudrait changer complètement le sol. Personnellement, je préfère laisser faire la nature. Si un Hortensia  rose devient bleu et bien pour moi c’est très bien ainsi. Tout cela pour dire qu’avec les Hortensias rien  n’est  figé, tout peu évoluer. C’est cela aussi le plaisir du jardin.  De plus, leur floraison est de longue durée. Une floraison en trois étapes : un début, un milieu et une fin. La couleur de la fleur évolue au fur et à mesure de son épanouissement qui dure souvent plusieurs semaines. Dans la plupart des cas, la fanaison se passe admirablement. La fleur sèche  est souvent utilisée pour la confection des bouquets.

Je commence mon billet avec deux Hydrangéas qui sont installés sur les bords d’une pièce d’eau. Celle-ci, est celle qui se trouve le plus près de la maison. Encore des inconnus. Vous en avez l’habitude maintenant….chez moi, il y a en a de nombreux !!!

Là, nous prenons la direction de la roseraie. Des arbustes sont plantés aux côtés des rosiers. Parmi eux, quelques Hydrangéas.

Lire la suite