Il est arrivé (2)

Dehors, il fait gris, humide, pas très chaud. Un temps qui n’incite pas du tout aux travaux de jardinage. Il me reste quelques rosiers à planter mais ils attendront…Ils sont en jauge et patienteront quelques jours que les cieux soient un peu plus cléments et que ma commande de Promesses de fleurs arrive. Eh oui, un de leur mail m’a littéralement fait craquer. 30 % de réduction sur une quantité de plantes et les frais de port offerts. Comment résister alors que des massifs attendent des nouveaux venus? Impossible. J’ai donc commandé trois rosiers supplémentaires qui devraient arriver cette semaine.

La météo étant exécrable aujourd’hui, je reste devant l’ordi et en profite pour terminer la description des rosiers qui vont illuminer mon prochain été. En tout cas, je l’espère….

(photos du net)

Princesse Sibilla de Luxembourg. Si je me fie aux renseignements fournis par la toile, ce rosier apporte un peu d’originalité dans les jardins. C’est donc parfait car chez moi, les rosiers sont majoritairement de couleur blanche ou rose. Ce rosier est une obtention française du rosiériste Orard (un inconnu pour moi !) Son parfum est puissant et musqué. Il a reçu de nombreux prix dans différents pays. Il est remontant et accepte l’ombre claire. De plus, il est très remontant et très résistant au froid et aux maladies.

Alden Biesen est un hybride de Moschata qui se couvre de fleurs rose amande dont la particularité permet un double usage.  Après la floraison, les fleurs au lieu de sécher, deviennent vertes comme chez certains hortensias. Les grappes très denses sont très recherchées comme fleurs à couper et tiennent longtemps comme fleurs séchées. Les longs et larges bouquets de roses ornent tout l’été les longues tiges incurvées. Il est décrit comme extrêmement sain et de développement rapide. C’est une obtention de Louis Lens.

 

Beau Narcisse fait partie de la famille des rosiers galliques. C’est une obtention française créée par A. Miellez (inconnu pour moi) avant 1828. Il est peu parfumé, non remontant, possède un port buissonnant et vigoureux. Ses fleurs sont réunies en petits bouquets, sont doubles et se colorent de pourpre violine.

Jacques Cartier. Ce rosier ancien est un Portland. Ses fleurs sont très doubles et ressemblent à des fleurs de pivoines.Elles sont d’un rose brillant et s’ouvrent en quartier. Son parfum est puissant et son feuillage vert glauque. Il supporte la mi-ombre et est décrit comme quasi exempt de maladies.

Duchesse de Montebello est un rosier gallique très romantique. Il a été créé en 1824 par Laffay un rosiériste français. Sa couleur rose chair presque blanc en fin d’épanouissement est rare pour un rosier gallique. Son parfum est fruité. Ses fleurs très doubles en quartier. Il est non remontant et ne nécessite aucun traitement chimique.

Munstead Wood est une obtention assez récente. C’est un rosier anglais obtenu par la maison David Austin. Sa floraison est violette pourpre. Ses jeunes feuilles sont de couleur rouge bronze puis virent au vert. Il a remporté plusieurs prix pour son parfum. Il présente une bonne résistance au froid, aux maladies et à la pluie.

Charles de Mills est un vigoureux gallique très ancien. Ses fleurs sont grandes (12cms), doubles d’un rouge cramoisi qui virent au pourpre en vieillissant. Son parfum est discret. Il est extrêmement sain et pousse très bien en régions froides. Il devient un beau buisson peu épineux et résistant aux maladies.

Minerva est un rosier buisson à fleurs doubles de couleur violette. C’est une obtention récente obtenue par Marvin Vissers. Il n’est en vente que depuis 2010. Son parfum est puissant ce qui lui a permis d’obtenir le prix du parfum en 2008 au concours de Saverne et en 2011 à celui de Madrid. Son coloris rare pour une rose en fait sans doute la rose la plus violette. Il est résistant aux maladies et reste relativement petit. Il ne devrait pas dépasser 80 cms.

York and Lancaster est un rosier ancien de Damas à floraison unique. Les fleurs sont parfumées, semi-doubles, roses, blanches ou bicolores.Elles sont groupées en bouquet. Le coloris de ce rosier varie d’un jardin à l’autre. Il devient un grand arbuste (1,5m) au feuillage grisâtre. Il a une bonne résistance au froid et en principe n’a pas besoin de traitements fongiques.

Voilà qui termine la liste de mes nouveaux rosiers venant de chez Lottum.  Ma commande venant de Promesses de fleurs n’est pas encore arrivée  mais puisque je suis dans la série « rosiers », j’en profite pour vous les présenter.

Le premier de la liste est Rhapsody in Blue qui est un rosier arbustif à fleurs semi-doubles en bouquets de couleur violette. Il est remontant et devrait atteindre 1m. Il a un parfum qui ne laisse pas indifférent et une résistance à toute épreuve. Ce rosier a été obtenu par un amateur passionné (Franck Cowleshaw). Rhapsody in Blue a été déclaré Rose de l’année par les obtenteurs britanniques en 2003.

Jacqueline du Pré est un hybride de Thé. Ses fleurs sont délicates, doubles, d’un diamètre de 10cms, d’un blanc pâle avec des étamines rosées. Son parfum est léger.

Et le dernier de la liste est Ghislaine de Féligonde. C’est un rosier ancien qui appartient à la catégorie des hybrides de Rosa multiflora. Il a de nombreuses nuances de couleurs. Il passe de l’abricot rosé au jaune avant de devenir ivoire. Il est résistant au froid et aux maladies. Remonte moyennement et son parfum est peu puissant mais agréable.

 

Voilà qui termine la liste de mes nouveaux venus. J’espère avoir fait des choix judicieux et surtout avoir trouver des rosiers résistants….Affaire à suivre donc. Pour cela rendez-vous au courant de l’été 2017.

Si vous possédez ces rosiers, n’hésitez pas à me faire part de vos expériences. Bonnes ou mauvaises….

Après avoir mis mes rosiers en place, je pense que je vais également entrer tout doucement en hibernation et profiter du repos du jardin pour décrocher à mon tour durant quelques semaines avant le rush printanier.

Belle fin de semaine à tous.

 

 

 

 

 

 

Il est arrivé…(1)

Eh oui, mon colis est arrivé. J’avais décidé dès le mois d’octobre de réserver mes rosiers chez Lottum. Je ne voulais pas prendre le risque d’en avoir certains en rupture de stock. Malgré cela, « Quatre saisons » n’est déjà plus disponible. Je l’ai donc remplacé par « Acropolis »..

Vite un petit contrôle afin de m’assurer que ma commande est bien complète et de vérifier l’état des rosiers.

Aucun problème. Tout est là. Les plans ont de belles racines et de belles tiges. Parfait…

J’avais reçu une recommandation de ma moitié  « Commande la quantité que tu veux mais de grâce essaye de trouver des rosiers qui résistent aux maladies ». Pas facile.  Les renseignements sur le net et dans les livres divergent. Pour certains ils sont exempts de toutes maladies pour d’autres moins.  Donc, j’ai fait de mon mieux avec les renseignements que j’ai pu glaner à droite et à gauche… Bon assez de bavardages. Passons aux présentations….

Tout d’abord, Mme Alfred Carrère. Il va rejoindre le jardin de mon fils aîné et de sa compagne qui ont emménagé dans leur maison en mai dernier. Ils souhaitent mettre un rosier en façade. Leur choix s’est porté sur Alfred Carrère. Je ne peux qu’approuver. J’en ai deux exemplaires au jardin et quelques fleurs sont encore présentes.

IMG_4498

Voici ceux qui vont prendre place dans mes nouveaux massifs. Bien entendu, je n’ai pas encore de photos venant de mon jardin à vous montrer. Je me suis donc tournée vers la toile…

Acropolis. C’est un rosier Meilland créé en 2007. Ses fleurs sont délicates, groupées. Le coloris est rose et d’un blanc verdâtre. La floraison est abondante. Acropolis a une bonne résistance aux maladies, est bien remontant et n’est pas très haut ( environ 70cms)

Ispahan. C’est un rosier de Damas qui devrait culminer à 1,2m. Il est parfois appelé « Pompon des Princes ». Il n’est pas remontant mais très parfumé et considéré comme résistant.

Cardinal de Richelieu. Il fait partie des rosiers anciens. Une variété de rose gallique dont les roses sont doubles avec des pétales retournés. Il a une unique floraison en juin et donne des fleurs pourpre violacé qui deviennent parme en fin de floraison. Son parfum est puissant et il est presque inerme. Son feuillage est d’un beau vert sombre. Il redoute le soleil brûlant et est plutôt gourmand.

Léonard de Vinci. Comme son nom l’indique, il est dédié à ce grand monsieur. C’est un rosier à fleurs groupées. Il est décrit comme romantique, au parfum léger, résistant aux maladies, à la pluie et bien remontant.

 

Aspirin rose. C’est un arbustif qui a une résistance totale aux maladies. Sa floraison est abondante d’un coloris blanc rosé. Il a été créé pour les 100 ans de l’aspirine. Il ne devrait pas dépasser le mètre et a été récompensé par l’ADR.

 

William et Catherine. C’est un rosier anglais très vigoureux, très florifère, très résistant aux maladies, remontant et parfumé. Sa floraison est blanche nuancée de crème. Comme son nom l’indique, ce rosier a été baptisé ainsi pour célébrer le mariage du Prince William et de Catherine qui a eu lieu en 2011.

 

Cinderella. Il a le charme des roses anciennes. Ses fleurs sont doubles, rose clair. Il est très résistant, remontant, préfère le soleil et a un parfum intense. Il a été obtenu en 2003 par le rosiériste allemand Kordès. Il devrait atteindre 1,5m. Ce rosier a gagné de nombreux prix internationaux.

Heidi Klum est un rosier assez petit. Il devrait mesurer environ 60 cms. Ses fleurs de couleur magenta sont très parfumées, de bonne tenue aussi bien au soleil que sous la pluie. Il est considéré comme résistant.

Boule de neige est un Bourbon très parfumé aux fleurs doubles groupées en bouquets qui font penser aux fleurs de camélias. Son parfum est capiteux et sa floraison s’étale de juin aux gelées. Il a été créé par le rosiériste lyonnais François Lacharme.

Je ne voudrais surtout pas provoquer chez vous une overdose de roses. Dès lors, je vous donne rendez-vous lors d’un second article pour la présentation de la suite des beautés cachées dans mon colis.

Si comme moi, vous avez craqué pour ces rosiers et les avez plantés chez vous, n’hésitez pas à me faire part de vos expériences.

A bientôt.

 

Merci Camille

Quand je rentre du travail, avant d’ouvrir la porte d’entrée, je passe par la case boîte aux lettres. Un vrai rituel….Habituellement, je n’y trouve rien  d’extraordinaire. Des factures, des pubs. Bref rien de bien intéressant. Mais vendredi, rien de tout cela. Ouf….

Une belle surprise m’attendait. Une enveloppe venant de Camille.

J’ai remarqué en parcourant vos blogs le joli Chrysanthème Empereur de Chine et ai fait part lors de mes commentaires de mon envie d’ajouter dans mon jardin de nouveaux Asters ainsi que ce bien joli Chrysanthème. Je trouve que j’ai beaucoup misé sur les couleurs des feuillages pour illuminer l’automne mais pas suffisamment sur les fleurs. Je souhaite donc remédier à cela.  Camille m’a gentiment adressé un mail  me proposant de m’envoyer une bouture de son joli Empereur de Chine. J’en ai été vraiment surprise et ravie. Aussitôt dit, aussitôt fait puisque vendredi, mon nouveau pensionnaire arrive.

Voici le bel Empereur de Chine qui débarque dans les Ardennes belges.

J’hésitais…le mettre directement en pleine terre ou alors en pot en attendant des temps meilleurs. Camille m’a conseillé le pot. J’ai donc suivi son conseil.

Le voici prêt à s’étoffer sous haute surveillance.

Au printemps, il prendra la direction des nouveaux massifs où il y a encore de nombreux vides à combler. Mais une place de choix lui est d’ores et déjà réservée.

Encore merci Camille.

Belle semaine à vous tous et merci pour vos gentils coms.

 

 

.