2020….drôle d’année

2020 restera dans ma mémoire comme une année hors du commun. L’apparition de ce fichu virus nous a causé et nous cause encore beaucoup de soucis.

Le jardin semble également déboussolé. Il a subi de plein fouet les aléas du climat. Un printemps chaud et sec, deux ou trois jours de gel assez prononcé en avril et en mai. Puis pour couronner le tout, la grêle le 26 juin. Les plantes ont dû se refaire une santé et cela prend du temps.

Habituellement, lorsque nous organisons nos portes ouvertes fin juin, le jardin est bien coloré. Les rosiers sont au top. Mais cette année, beaucoup étaient seulement en boutons. Heureusement, les vivaces ont assuré le show.

Nous sommes mi-juillet et les rosiers sont enfin à leur apogée. Le jardin se colore avec trois semaines de retard par rapport aux années précédentes. Je commençais à désespérer :). Seuls les rosiers lianes sont restés verts avec une fleur par ci par là. Rien de transcendant.  Pratiquement pas de fleurs. Il va falloir patienter jusqu’en 2021.

Je vous emmène faire un petit tour ?

Les clématites Ville de Lyon sont plantées sur les arcades avec les rosiers Iceberg en version grimpante. Elles sont superbes. Par contre les Iceberg n’ont pas fleuri et sont malades pratiquement chaque année. Je réfléchis de plus en plus à les remplacer. Mais comme il est fortement déconseillé de planter un rosier à la place d’un autre, j’hésite.

La clématite Prince Charles termine sa floraison.

Les clématites Etoile violette grimpent sur le kiosque en compagnie des rosiers New Dawn.

Celle-ci ?  Elle ressemble très fort à Etoile violette. La différence n’est pas flagrante sur la photo mais la nuance est différente.

Un bleu que j’apprécie beaucoup….Le Céanothe Gloire de Versailles.

Les Rudbeckias

Les Leucanthèmes

Les lavatères arbustives ont pris leur temps aussi avant d’offrir leurs belles couleurs.

Le bleu des Eryngiums

Celui des Scabieuses. En compagnie du Physocarpus Little Devil

Enfin les roses…

Le rosier Rapsody in blue

Le rosier Esprit d’amour

Gertrude Jekyll

Pearl Drift

Munstead Wood

Ballerina

Heidi Klum

Alden Biesen

Bouquet Parfait

Pomponella

Un bel inconnu. Acheté à racines nues et mal étiqueté. Je souhaitais Cinderella….:)

Bonica. Un rosier facile à vivre. Très florifère. Jamais malade. Je l’ai d’ailleurs bouturer à plusieurs reprises.

Pour terminer cet article….Quelques vues d’ensemble.

Bonne semaine à tous.