Quel week-end …..

 

Ce week-end, notre jardin a ouvert ses portes aux amoureux des jardins. Cette année, le temps était également de la partie.  Pas de pluie. Pas de températures caniculaires. Un temps idéal.

Pour l’occasion, la tonnelle a à nouveau été dépliée et mes fils et belles-filles mis à contribution pour gérer les entrées. Je tiens d’ailleurs à les remercier d’avoir accepter de remplir à tour de rôle cette tâche. Car il faut bien le reconnaître, sans leur présence, l’organisation de telles journées serait nettement plus compliquée.

Bien entendu, Bandy était également de la partie. Une petite sieste pour recharger les batteries avant de partir à la rencontre des visiteurs. Et les jeunes….Ils peuvent difficilement se passer de leur Gsm. Vite un dernier coup d’oeil aux messages reçus avant l’arrivée des visiteurs.

Rapidement, la rue de la Vallée est envahie de voitures. Les premiers visiteurs arrivent. Je pense que cette journée a dû quelque peu troubler la quiétude du quartier. Le va-et-vient des voitures, les portes qui claquent etc,…Mes voisins ne sont pas habitués à autant de bruit. Je tiens à m’en excuser et à les remercier pour leur patience. Apparemment, aucun d’entre-eux n’a émis de réticence et ont gentiment accepté que les visiteurs stationnent devant chez eux. Tout le monde a été conciliant. Merci beaucoup.

J’apprécie toujours beaucoup ces journées pleines d’échanges, de contacts, de convivialité, de belles rencontres et de belles surprises.

L’édition de 2017, m’avait permis de renouer des contacts avec une ancienne voisine d’enfance.

Cette année, la surprise est venue du blog. J’ai eu le plaisir de faire la rencontre de Nikky du blog http://souslecielardennais. Nous habitons à quelques kilomètres, et communiquons virtuellement par blog interposé depuis un bon moment. Jamais nous ne nous étions rencontrées « en vraie ». Eh bien cette fois, ça y est. En plus, elle m’ a apporté un joli petit présent que j’adore et qui a directement trouvé sa place au jardin.  Merci Nikky.

Un seul regret. La rencontre a été trop courte et je n’avais même pas mon apn avec moi pour immortaliser ce moment. De plus, nos conversations ont parfois été interrompues  par des visiteurs avides de renseignements.  J’aurais bien aimé passer plus de temps avec elle. Mais tout n’est pas perdu….Elle m’a promis de revenir. Nikky je t’attends…Nous pourrons prendre le temps de bavarder à notre aise.

La sieste est terminée pour Bandy. Il a vu les premières voitures arriver et s’est empressé de descendre au jardin. Il attend les visiteurs qui sont parfois accompagnés de leur compagnon à quatre pattes. Il adore. De belles rencontres pour lui également :)

Je ne peux conclure cet article sans remercier les personnes qui ont laissé une trace de leur passage dans notre livre d’or. Merci beaucoup à tous pour vos gentils messages, vos compliments et vos encouragements. Tous ces petits mots nous vont droit au coeur. Ils nous boostent et nous donnent l’envie de réitérer l’expérience en 2019.

 

 

 

Portes ouvertes

Cette année, nous vous invitons à partager notre passion pour le jardinage,  le samedi 23 juin de 13h à 19h et le dimanche 24 de 10h à 19h. Nos portes vous seront grandes ouvertes.

Entrée : 3€/pers. au profit d’une oeuvre. Gratuit pour les enfants en-dessous de 12 ans.

Adresse : rue de la Vallée 14 à 6953 Masbourg (Belgique)

Le dimanche 24 a également lieu le premier rallye des jardins de la province du Luxembourg.

Notre jardin ainsi que cinq autres ont été sélectionnés et ouvriront leurs portes. C’est l’occasion de découvrir notre jolie province. Voici la liste des jardins qu’il est possible de visiter.

Attention, ces jardins ne sont ouverts que le dimanche 24.

Les jardins du Florilège
rue des Aubépines 18 à 6600 Bastogne

http://www.jardin-florilège.eu

Le jardin présente une vaste collection de conifères nains. Plus de 2300 variétés parmi 4000 plantes au total.

Erlonfouet
Erlonfouet 8 à 6800 Remagne (voir Erlonfouet)

Dans les parterres et les sous-bois vous pourrez découvrir 700 rosiers et un grand arboretum.

Le Bouillon blanc
rue Saint-Lambert 65 à 6832 Sensenruth. Ouvert également le samedi 23…

http://www.bouillonblanc.be

Graminées, bambous, rhododendrons,hydrangéas, rosiers et vivaces cohabitent et organisent un joyeux désordre.

Ferme d’Azy
Azy  36 à 6824 Chassepierre

(voir ferme d’Azy)

On y trouve  une collection d’arbres et arbustes dans un arboretum de 19ha, plantés à partir de 1993.

L’Enclos
Voie de messe 16 à 6800 Sberchamps (Libramont)

(voir l’Enclos. Jardin d’exception)

40 ares installés à l’anglaise. Le jardin est composé d’une multitude de roses remontantes parmi des milliers de vivaces et arbustes à fleurs. Une composition artistique.

Bienvenue à tous.

 

 

 

En ce moment

En ce moment, le jardin est au mieux de sa forme. Les floraisons explosent. Dans ma région, la nature à même deux ou trois semaines d’avance par rapport à ce que l’on connait habituellement.

Bien entendu, les orages très fréquents mettent un peu à mal les rosiers. A peine le temps de profiter de leurs belles couleurs qu’il est temps de tailler les fleurs abîmées.

Si vous avez un peu de temps à tuer, suivez-moi….Je vous emmène faire un petit tour du propriétaire.

Sur la façade avant, un rosier liane très florifère mais à la floraison unique. Il rejoint ma liste d’inconnus…

Je l’apprécie tellement que je l’ai bouturé et en ai planté un autre exemplaire sur le côté droit de la maison.

Sur le côté gauche, c’est le Cornus Kousa qui explose

Un peu plus bas, le rosier Paul’s Himalayan Musk est fabuleux cette année. Il est parti à l’assaut du  noisetier et à même tendance à s’étaler chez les voisins.

IMG_2313 IMG_2311 - Copie

Non loin de là, le kiosque subit les assauts du rosier Guirlande rose et de Veilchenblau

Une fois la barrière franchie, sur le côté droit, les Géraniums sanguins sont au top et à présent jouent bien leur rôle de couvre-sol. Le talus est enfin bien meublé.

Un  peu plus bas, la première partie du jardin.

Un des derniers Rhododendrons à fleurir. Je ne connais pas son nom. Il est issu d’une bouture que l’on m’a offerte.

Dans les massifs, les vivaces sont de bonnes compagnes pour les rosiers. Les Digitales s’installent où bon leur semblent et aiment le changement de domicile. Elles changent fréquemment de lieu.

Ici, en compagnie des Géraniums pilostemon.

Avec les Marguerites. Pour être certaines d’avoir la vedette, elles se sont installées à l’avant plan.

Même comportement pour les Campanules à fleurs de pêcher. Elles sont même un brin envahissantes et m’obligent régulièrement à mettre de l’ordre dans les massifs.

Les Géraniums magnificum.

Les Astrances, je les adore. De vrais bijoux.

Les Catalpas sont toujours les derniers à offrir leur feuillage. Il y en a deux un vert et un plus jaune. La photo n’est pas très représentative de la différence. Dans peu de temps, ils devraient être couverts de fleurs qui ressemblent à la fleur d’orchidée.

Le Gléditsia Sunburst, les Hêtres pourpre, l’Acer Negundo Flamingo et l’Acer Palmatum.

Maintenant, direction la deuxième partie du jardin.

Les nouveaux massifs me donnent enfin satisfaction. Les plantes s’étoffent progressivement. Certes, il y a encore de la place et la tentation serait grande de la combler. Mais je vais essayer d’être raisonnable. Ne pas commettre les erreurs des débutants à savoir planter trop serré. Je sais par avance que je vais difficilement pouvoir me tenir à cette résolution :) et que les foires aux plantes d’automne ne seront que tentations…Bref, voici comment les massifs se présentent actuellement.

Direction le potager.

De belles promesses….Mais à protéger….car nous ne sommes pas les seuls à apprécier les groseilles.

Même traitement pour les fraisiers qui sont très productifs cette année.

Les pommes de terre. Encore bien vertes. Le mildiou n’a pas encore sévi.

Les haricots à rame, les oignons et les choux fleurs

Les haricots verts nains. « Nains » c’est ce qui était noté sur le paquet. Mais j’ai des doutes. Ils sont déjà bien hauts et ne semblent pas avoir envie de s’arrêter là.

Les courgettes. Les premières arrivent.

Les salades… Je vous entends déjà….Oui, il y en a beaucoup. Mais les enfants, ma maman,….et bien sûr les limaces viennent se servir. Les poules ne sont pas oubliées non plus. Lorsqu’une salade est prélevée, mon mari la remplace immédiatement.

A côté du potager, la tonnelle en fer forgé. Elle est garnie des rosiers New Dawn qui peinent pour atteindre le sommet. Par contre, les clématites Etoiles violette y arrivent aisément.

Bonne semaine à tous.