Le bilan….

Ce week-end était un week-end très important pour nous. Le jardin ouvrait à nouveau ses portes aux visiteurs passionnés de jardinage.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont prêté mains fortes. Sans cette aide, ces journées ne pourraient pas avoir lieu.  Mes fils et une de mes belles-filles se sont dévoués pour tenir la caisse et accueillir comme il se doit les visiteurs.  Un grand merci également à Alain qui alimente le blog de notre commune et qui n’a pas hésité à publier à deux reprises les dates et heures d’ouverture. Et bien entendu, merci à tous les visiteurs qui ont souvent parcouru une grande quantité de kilomètres pour rejoindre les « Quatre mains ».

Une fois n’est pas coutume, pas de pluie cette année. Juste une bonne averse dimanche matin. Mais rien aux heures d’ouvertures. Ouf…

Les visiteurs ont été nombreux à déambuler dans le jardin. Beaucoup de bavardages, d’échanges de trucs et astuces….De bons moments.

Cette année, ces portes ouvertes ont été un peu spéciales pour la jardinière. Ces journées sont souvent riches en rencontres. Mais cette fois,  j’ai eu droit à une belle et émouvante surprise..

J’ai eu le plaisir de recevoir la visite d’une amie d’enfance. Nous étions voisines et avons passé de longues journées durant notre enfance à jouer ensemble. Puis la vie nous a séparés. Chacune a fait sa vie de son côté. Elle s’est mariée et a quitté la région. Mais les aléas de la vie l’ont ramenée dans le village voisin. Chose que j’ignorais totalement. Elle a profité de l’ouverture du jardin pour venir me faire un petit coucou. J’ai vraiment été ravie et émue de la revoir. Echange de numéros de téléphone et …..j’espère que de nouvelles rencontres auront lieu.

A l’accueil, l’ambiance est au beau fixe. De nombreux fous rires. C’est rassurant. Les jeunes ne s’ennuient pas.

Samedi, Bandy nous a suivis toute la journée et a profité des caresses des visiteurs. Mais dimanche, il a jugé qu’une telle journée était bien fatigante et a donc passé la majorité du temps à « l’accueil » affalé sur sa couverture en se contentant de regarder les visiteurs entrer et d’écouter les conversations et blagues de mes fils et de ma belle-fille.

Pour ma moitié et moi, ces deux journées ont également défilé à toute vitesse. Pas le temps de souffler. Nous essayons de partager quelques mots avec chaque personne qui nous fait le plaisir de visiter notre jardin. Pas toujours facile car il y a des périodes de rush. Mais bon, nous avons fait pour un mieux.

A bientôt. Bonne semaine à tous.

 

 

Portes ouvertes

Le mois de juin file à toute allure. La jardinière est trop occupée à préparer le jardin pour les portes ouvertes de ce week-end et à honorer les rendez-vous pris par des groupes. J’aimerais que certaines journées fassent 48h. Certaines seulement pas toutes :)  Mais ces rencontres sont tellement agréables et enrichissantes que j’en oublie le temps qui passe.

Voici quelques renseignements utiles concernant le we du 24-25 juin 2017.

Le jardin sera ouvert de 13h à 19h

Le prix d’entrée est fixé à 3€/pers. Gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans. Bénéfices pour la fondation Charcot.

Adresse : rue de la Vallée 14 à 6953 Masbourg

Bienvenue à tous.

Le jardin souffre quelque peu. Il fait exceptionnellement sec depuis des semaines voir des mois. Pratiquement pas d’eau. De temps à autre un petit orage mais pas assez pour abreuver correctement le jardin. Bon j’avoue que je n’ai pas le droit de trop me plaindre, ma terre n’est pas trop filtrante. Elle retient assez bien l’humidité. Mais malgré cela, je constate que les plantes sont nettement moins hautes que les années précédentes. Mes nouveaux rosiers fleurissent même s’ils sont hauts comme trois pommes. Sans doute qu’il aurait été plus judicieux de supprimer les boutons floraux pour qu’ils concentrent toute leur énergie dans la formation des branches et des feuilles. Mais l’envie de découvrir les nouvelles fleurs étant bien plus forte, j’ai décidé de faire confiance à la nature et de laisser faire en me disant qu’après tout, je suis en Belgique et qu’en Belgique, il finit toujours par pleuvoir et bien pleuvoir….

En bref, voici quelques floraisons que les groupes de ces derniers jours ont pu découvrir.

Gertrude Jekyll. Il est au jardin depuis des années. Après l’hiver, il ne payait vraiment pas de mine. Je croyais même qu’il était mort. Un vrai miraculé.

Recht.

Beau Narcisse. Un nouveau venu que j’adore. Il sent admirablement bon.

Bouquet Parfait

Félicité et Perpétue

Likkefund planté à l’entrée du sous-bois au pied d’un sapin. La situation à l’air de lui convenir.

Tapis Volant en compagnie des Népétas

Jacques Cartier. Un petit nouveau.

Encore un petit nouveau. Duchesse de Montebello

Début de floraison d’American  Pillar.

Léonard de Vinci

La première fleur du tout jeune Chionanthus virginicus (arbre de neige) qui est appréciée par la jardinière mais pas seulement….

Le Robinier ou faux acacia. Adorable mais fragile. Il supporte très bien les hivers rigoureux mais plus péniblement les grands vents qui cassent régulièrement ses branches.

L’Aruncus aussi appelé Barbe de bouc. La floraison de celui-ci est plutôt éphémère sans doute parce qu’il est planté en plein soleil. D’autres pieds sont plus à l’ombre dans le sous-bois et restent en fleurs beaucoup plus longtemps. Une chose est certaine, les butineurs les adorent.

En bordure du massif du sous-bois, les heuchères  prennent leurs aises et sont en fleurs depuis un bon moment.

Au bord du bassin, les Iris sont de plus en plus nombreux au fil des ans.

Eux, ils ne sont nullement inquiétés par la sécheresse :)

Toujours le long du bassin, la superbe pivoine Bowl of Beauty

Les Astrances

Tapis de géraniums Biokovo et Maccrorhizum. Ces derniers doivent vraiment être surveillés de très près. D’excellents couvre-sol mais de vrais envahisseurs…

Un rosier inconnu en compagnie d’Achilées Mollis et d’Euchères.

Pour terminer cet article, je vous offre en vrac quelques plans larges.

A bientôt.