Mon butin

Samedi dernier, je me suis rendue à la fête des plantes de Beervelde.

J’ai adoré flâner au milieu de toutes les merveilles présentées par les pépiniéristes. Les choix furent cornéliens. Bien entendu, je ne suis pas revenue les mains vides.

Voici mon butin.

Les photos viennent du net.

Géranium Maculatum Vickie

Hosta Sum and Substance

Hosta Brother Stephan

'Brother Stefan' Hostas From NH Hostas

Epimédium Grandiflorum Korin

Résultat de recherche d'images pour "epimedium grandiflorum korin"

 

Aconitum napellus album

Résultat de recherche d'images pour "aconitum napellus album"

Iris germanica Black Night

Résultat de recherche d'images pour "iris germanica black knight"

Iris Germanica Buur Julien

Résultat de recherche d'images pour "iris germanica buur julien"

Ranunculus aconitifolius Flore Pleno

Résultat de recherche d'images pour "ranunculus aconitifolius flore pleno"

Astilbe Chocolat Shogun

Résultat de recherche d'images pour "astilbe chocolate shogun"

Aster Pringlei Monte Casino

Image associée

Liriope muscari Ingewersen

Résultat de recherche d'images pour "liriope muscari ingwersen"

Actaéa Black Beauty

Résultat de recherche d'images pour "actea black beauty"

Heucherella Tapestry

Résultat de recherche d'images pour "heucherella tapestry"

Paonia Itoh St Barth. Je n’ai rien trouvé sur le net. Je vous le présente donc à partir de l’étiquette fournie avec la plante.

Le Chipalta tashkentensis  Summer Bells qui à terme deviendra un petit arbre qui formera des grappes de fleurs rose parme. Il est issu de l’hybridation entre un Catalpa bignonioides et un Chilopsis linearis.

Résultat de recherche d'images pour "chipalta summer bells"

Nandina Domestica Twilight. Je suis tombée en amour devant son feuillage rosé.

Résultat de recherche d'images pour "nandina domestica twilight"

Nandina Domestica Gulf Stream

Résultat de recherche d'images pour "nandina domestica gulf stream"

L’Acer Starfish. Son feuillage a attiré mon regard. Il est profondément découpé. Chaque lobe se referme sur lui-même. Ses feuilles ressemblent à des étoiles de mer d’où son nom.

Résultat de recherche d'images pour "acer palmatum starfish"

Le Philadelphus Belle Etoile est un arbuste buissonnant aux rameux arqués. Ses pétales sont blanc crème avec une tache pourpre au centre. Il est parfumé.

Seringat des jardins - Philadelphus Belle Etoile

Le Laburnocytisus Adamii est un hybride entre un Laburnum anagyroides et un Chamaecytisus purpureus. Il présente toutes les caractéristiques du Cytise commun. Ce qui fait son charme, c’est sa floraison bicolore.

Cytise bicolore

Wisteria Florida Honbeni

Glycine du Japon - Wisteria floribunda Honbeni (Rosea)

Wisteria Sinensis Alba

Résultat de recherche d'images pour "wisteria sinensis alba"

Bon voilà, il n’y a plus qu’à planter. Mais ce ne sera pas pour aujourd’hui. Il tombe des cordes….

Bon dimanche à vous qui passez par ici.

4 mai 2019….

Les prévisions météo, l’avaient bien annoncé….Coup de froid pour ce premier weekend de mai. La neige est de retour. Il n’a pas gelé c’est déjà ça. Pas de doute le printemps s’est éclipsé et a laissé place à l’hiver. Situation qui devrait durer plusieurs jours.

En ouvrant mes rideaux ce matin, j’aurais préféré être éblouie par un beau soleil mais rien de tout cela. Un léger tapis blanc recouvre le jardin.

Nous sommes tout de même au mois de mai et dès lors, le paysage sera éphémère. Je me précipite donc pour immortaliser ce 4 mai 2019.

Bon samedi à tous.

En ce moment….

Le froid est à nouveau annoncé pour ce weekend. Le gel et la neige devraient faire un bref retour. Je crains de nouveaux dégâts au jardin.

Au mois d’avril, des gelées tardives avaient déjà fait des ravages notamment sur le Magnolia de Soulange. La majorité des fleurs ressemblaient à ceci…

Quelques unes avaient échappé au gel. Les voici aujourd’hui en fleurs. Sans doute seulement pour quelques heures…Vite des photos.

Même tableau pour le Magnolia Suzan.

En avril

Aujourd’hui

Heureusement, le gel d’avril a épargné la majorité des plantes et arbustes.

Actuellement, L’Halésia Monticola (arbre aux clochettes d’argent) est en pleine floraison. J’adore ses fleurs qui ressemblent à des perce-neige.

Le Cercis siliquastrum est adorable avec ses fleurs roses accrochées directement sur le bois. Le feuillage apparaîtra après les fleurs.

Les beaux feuillages illuminent également ce début mai. Dans quelques temps, le trio Gléditsia Sunburst, Acer Palmatum et Erable Negundo sera à son apogée.

Le feuillage du Gléditsia débourre en jaune et deviendra vert pendant l’été.

Les feuilles de l’Acer Palmatum quant à elles sont déjà bien développées et seront bientôt mariées à celles du Gléditsia.

Sur sa droite l’Acer Negundo

Les Epimédiums sont de superbes vivaces parfaitement adaptées aux parties ombragées du jardin. Ils sont capables de couvrir les endroits les plus ingrats. Notamment aux pieds des arbres. La concurrence des racines ne leur fait pas peur.

IMG_3812

Les Brunnéras ou Myosotis du Caucase forment de beaux tapis. Le feuillage en forme de coeur est surmonté de jolies petites fleurs bleues ou blanches suivant les variétés. Chez moi, ils sont plantés majoritairement dans le sous-bois. Donc à mi-ombre.

Les Phlox Subulata forment de beaux tapis. Ils ont même tendance à s’étaler dans la pelouse. Mais ma moitié veille au grain et diminuera leur ardeur en retraçant les bordures.

L’Alchémille Mollis peut sembler banale. Mais il n’en est rien. Son feuillage ne passe pas inaperçu après une averse. Il retient si bien les gouttelettes de pluie. On le dirait couvert de pierres précieuses.

Jusqu’à présent, les Hostas ne semblent pas attirer les baveux. Ouf. Certains pointent seulement le bout de leur nez et devraient être épargnés par le gel. Pour ceux déjà bien développés…. Je croise les doigts…

Les Rodgersias commencent enfin à s’étoffer. Deux ou trois tiges l’été dernier….Nettement plus cette année. Elles se faufilent entre les anémones qui ont terminé leur floraison. Leur feuillage commence d’ailleurs déjà à jaunir. Dans quelques semaines plus aucune trace de leur passage. Les Rodgersias et les Hostas assureront seuls le décor.

J’apprécie beaucoup le feuillage pourpre du Rodgersia Podophylla.

Les Rhododendrons commencent leur floraison. Les fleurs sont nettement moins nombreuses que les années précédentes. Sans doute à cause de la sécheresse de l’année dernière. Ils ont dû en souffrir.

Dans les bassins, la vie reprend son cours. La pompe a repris du service. Les carpes sont sorties d’hibernation et les feuilles de nénuphars flottent à nouveau. Mais il faut se rendre à l’évidence, nous sommes toujours en déficit hydrique. Malgré les pluies de cet hiver, les bassins sont loin d’être bien remplis.

Bon we à tous.