Le jardin fin mai

Le mois de mai va déjà tirer sa révérence. Mon dieu que le temps passe vite. Il est donc temps de rédiger un article avec les floraisons du moment.

Pour que les floraisons soient mises en valeur, quelques règles s’imposent. L’une d’entre-elles est d’avoir des chemins en bon état. Aux quatre mains, nous devons intervenir tous les 3 ou 4 ans. Les chemins sont mis à rude épreuve. Ils doivent endurer les passages du quad, du tracteur et du pic-up de notre fils qui vient régulièrement chercher son van parqué chez nous. Au fil du temps des ornières se forment.

Nous avons donc commandé 10 tonnes de fines grenailles. Nous préférons les toutes fines grenailles beaucoup plus facile à désherber. Un coup de râteau passé régulièrement et les petites plantules d’herbes indésirables sont arrachées.

Cette fois, c’est notre fils aîné qui est venu donner un coup de mains.

Si vous souhaitez voir les floraisons suivez-moi…. Bien entendu, il y a les incontournables ancolies.

Les rhododendrons….pas très florifères cette année. Certainement la faute aux températures caniculaires de l’été dernier qui ont freiné la formation des boutons floraux. Celui-ci est le seul à nous offrir une jolie floraison.

Les clématites. La première je pense à Nelly Mozer. Mais je ne suis plus certaine du nom. Si vous la reconnaissez….

La seconde est Miss Bateman.

Celle-ci je suis certaine est Nelly Mozer. Elle est plus pâle que la précédente. Pas facile à photographier. Elle s’est faufilée dans le Cotinus Pourpre. J’ai tenté plusieurs prises dans tous les sens mais à chaque fois à contre-jour.

Quelques floraisons en vrac…. Les Aulx, le Phlox Cloud of Perfume. La photo ne rend pas bien la couleur. Il est nettement plus bleu. Les Astrances, le magnolia Suzan toujours en fleurs, le Géranium Derrick Cook, les Heuchères, les gouttes de pluie sur le feuillage des Alchémilles, le Dicentra.

Je n’apprécie pas beaucoup l’odeur des Géraniums Macrorrhizum. Mais je dois bien avouer qu’ils me sont bien utiles pour couvrir les endroits ingrats et pas faciles à entretenir. Chez moi, c’est le cas des talus.

Le tout jeune Viburnum Mary Milton planté l’année dernière m’offre sa première floraison. Je suis fan de ses pompons rosés et de son feuillage mi pourpre mi vert.

Le premier rosier à entrer en scène est Thérèse Bugnet. Les premières roses ont éclos. Vu le nombre de boutons présents, une abondante floraison devrait être au rendez-vous dans les prochains jours.

Quelques vues d’ensemble.

Je ne saurais clôturer cet article sans rendre hommage à ma moitié. Comme vous le savez déjà, chez nous, nous avons chacun nos préférences. Ma moitié a un faible pour le potager et le verger. Quant à moi, je suis plutôt attirée par les fleurs.

Il est vrai que je ne vous montre pas souvent le potager. Donc cette fois, j’y vais…

Les fraisiers….Oui je sais il y en a beaucoup. Mais nous adorons. Avouez qu’une bonne glace avec des fraises, des confitures ou tout simplement un beau gros ravier de fraises comme dessert c’est délicieux. L’année dernière, nous avons du partager avec un blaireau qui venait se régaler toutes les nuits. Donc cette année, nous allons poser des filets. Bon nous serons généreux, nous laisserons une ligne ou deux sans filet.

Les salades et une partie des oignons.

Les pommes de terre

Les haricots à rame avec à droite, les petits pois et à gauche quelques choux rouges.

Petits pois.

Les carottes, les chicons et les salsifis viennent d’être semés. Les choux fleur patientent dans la serre et devraient bientôt rejoindre le potager. Les potirons et les courgettes ont été plantés sur le tas de compost. Je vous montre tout cela prochainement.

A bientôt.

Je vous souhaite une excellent long weekend.

10 réflexions au sujet de « Le jardin fin mai »

  1. Quel travail que ces gravillons! Heureusement que vous avez eu de l’aide… J’admire tes floraisons et je suis frappée par les grandes étendues, dans les talus ou dans le potager. Une belle surface de jeu! Comme toi, je n’aime pas l’odeur de ce G. macrorrhizum, mais je craque pour ces fleurs, en rose ou en blanc. Au soleil, ou à mi-ombre, il est toujours généreux.
    Bonne journée

    • Oui étendre tous ces gravillons était un gros travail mais heureusement, nous avons des enfants qui viennent volontiers donner un coup de mains. Le Géranium macrorrhizum est vraiment l’idéal pour meubler les coins difficiles où l’on a pas envie de désherber. Belle journée.

  2. Une année repartie pour trois ans !
    J’admire ce beau tapis vert qui se déroule dans ton jardin mettant en valeur les massifs.
    Les floraisons commencent à battre leur plein. Ce viburnum est bien prometteur, il se plait c’est déjà cela, il pousse rien que pour tu puisses l ‘ aimer !
    Le potager : une petite merveille ( c’est un phantasme ! ), je te l’envie vraiment 😉
    J’ai un problème, inscrite à la newsletter je n’en suis pas informée ?
    Profite bien de ton jardin…après l’épisode de pluie annoncé.

    • Je ne sais pas pourquoi tu n’es pas informée de mes publications. Peut-être qu’en tentant de te réinscrire cela fonctionnerait. A bientôt j’espère.

    • Parfait ….Oh que tu es gentil Philippe. Mais il a certainement des défauts mais c’est le nôtre et nous l’apprécions avec ses qualités et ses défauts. Bonne semaine.

    • Nous sommes assez « maniaques » et aimons que le jardin soit le plus net possible. Les roses débutent leur floraison. L’explosion commence. J’adore cette période. Une vraie récompense. Belle journée.

  3. Nous sommes assez « maniaques » et aimons que le jardin soit le plus net possible. Les roses débutent leur floraison. L’explosion commence. J’adore cette période. Une vraie récompense. Belle journée.

  4. bonjour, je regarde régulièrement votre blog, et surtout votre jardin il est superbe
    mais quel travail
    j’espère que cette année il ni aura pas de dégâts avec cette pluie.
    bravo a vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *