La valse des hydrangéas / 2

Comme promis, voici la deuxième partie de mon article consacré aux hydrangéas présents « Aux quatre mains ».

L’Hydrangéa paniculata Tardiva. Habituellement, comme son nom l’indique, sa floraison est plus tardive que les autres paniculata. Cette année, il déroge quelque peu à la règle puisqu’il fleurit en même temps et même parfois plus tôt que certains de mes autres paniculata.

Un petit nouveau….l’Hydrangéa paniculata Kyushu. Il devrait resté de taille modeste. Ne pas dépasser les 2 mètres. Ses fleurs sont plus brillantes que chez les autres paniculata.

Encore un paniculata. Il s’agit de White Lady. Ce qui le différencie des autres paniculata, se sont ses sépales finement dentelés.

L’Hydrangéa Angel’s Blush a été créé dans les années 70 par Robert et Jelena de Belder.

Silver Dollar est un paniculata compact qui peut même convenir à la culture en pot.

Cotton Candy est une création de 2012. Il est issu d’un croisement entre un macrophylla et un serrata. Les fleurs ont la particularité de garder un centre vert pendant deux bonnes semaines. De plus, il fleurit chaque année, même en cas de gel tardif.  Lorsque je l’ai acheté, il était d’un  rose foncé. Le ph de mon sol lui fait prendre des nuances bleutées.

L’Hydrangéa macrophylla Veitchii. Je ne sais pas trop pourquoi mais contrairement  aux autres hydrangéas, il ne se développe pas très bien dans mon jardin. Il reste plutôt petit alors qu’il devrait avoir un développement d’environ 2 mètres. Il fait partie des macrophylla mais a l’avantage de fleurir même lorsque les gelées printanières surviennent.

Great Star Le Vastérival est une des dernières obtention de la princesse Sturdza. Ses fleurs sont d’un blanc pur. Elles sont stériles avec des sépales incurvés.

 

L’hydrangéa Paniculata Levana est une obtention belge assez récente de l’arboretum de Kalmthout (2011). Il a été primé à Courson en 2012. Il ressemble très fort à Great Star sauf que Levana est plus vigoureux, a plus de fleurs qui sont plus longues (jusqu’à 40 cms) et qui restent bien droites grâce à ses tiges bien solides. Tout comme Great Star, les fleurs deviennent verdâtres en fanant.

L’hydrangéa paniculata Diamant rouge. Sa taille modeste (environ 1,5m) est un réel avantage pour tous les jardins qu’ils soient petits ou grands. Même la culture en pot est possible. La coloration de ses fleurs passe par plusieurs stades. Elle débute en blanc, passe assez rapidement au rose de plus en plus foncé. Puis vire au rouge framboise pour terminer lie-de-vin. Un must pour colorer l’automne.

L’hydrangéa paniculata Bobo est une création belge. Il a un port compact. Sa taille encore plus modeste (1 m maximum) que Diamant rouge permet de l’intégrer très facilement dans les massifs. Les petits jardins peuvent l’adopter sans aucune hésitation. La coloration rouge de ses fleurs et de son feuillage, offre une belle présence en automne. La plante est forte et ses superbes fleurs supportent très bien la pluie et les grands vents. Aux quatre mains, Bobo est planté à l’avant-plan d’Anabelle.

L’hydrangéa paniculata « Little Quick Fire » comme son nom l’indique, c’est la version naine de Quick Fire. Il a une floraison plutôt hâtive qui débute environ un mois avant les autres paniculata. Ses fleurs blanches virent assez rapidement au rose foncé.

L’hydrangéa macrophylla Bella est un macrophylla tout à fait classique. C’est une mutation de la variété « Blaumeise »

L’hydrangéa Involucrata Late Love est un croisement entre l’Involucrata Yoraku et l’Involucrata type. Ses boutons sont plutôt originaux. Ils ressemblent à des boutons de pivoines et s’ouvrent en inflorescences de couleur blanche et bleue. Son feuillage est duveteux.

Voilà qui termine la valse des hydrangéas au jardin. Récemment, j’ai eu l’occasion de faire une petite escapade chez Thierry de Ryckel (pépinière de la Thyle) le spécialiste belge des hydrangéas. Bien entendu, je ne suis pas revenue les mains vides. Quelques hydrangéas attendent patiemment dans leur pot que les températures soient plus raisonnables pour rejoindre la pleine terre.

J’espère avoir bientôt l’occasion de leur faire ce plaisir et de pouvoir vous les présenter l’année prochaine en pleine forme.

A bientôt.

 

 

 

 

 

5 réflexions au sujet de « La valse des hydrangéas / 2 »

    • Apparemment, les hydrangéas se plaisent bien chez moi. Alors, j’en profite et me fais plaisir. Lorsque je me rends chez Thierry de Ryckel, les tentations ne manquent pas :) Belle semaine.

  1. Quelle chance d’avoir des hydrangeas aussi beaux et pour avoir vécu des arrosages fous pour les miens pendant la canicule je n’ose imaginer le travail que cela te donne pour les garder en bonne santé. Je pense toutefois qu’il a du pleuvoir plus souvent de ton côté que du mien ce qui aide bien entendu.
    Diamand rouge a tenu mais au lieu de virer rouge il a viré brun, je me demande d’ailleurs s’il ne serait pas mieux en pot, à l’abri au patio..
    Tu possèdes vraiment une belle collection, bravo !
    A bientôt (la pluie est de retour mais je dirais « avec parcimonie » chez nous alors que la météo nous prévoyait orage, grêle, bourasques et tout et tout….. la citerne se remplit au compte-gouttes entre deux ensoleillements.

  2. Nous avons eu un peu plus de pluie que toi. Quelques orages début juin. Puis plus une goutte pendant des semaines. Aujourd’hui, il pleut enfin. Pour garder mes hydrangéas et autres plantes en vie, j’ai du arroser, arroser, encore arroser. Heureusement, j’ai la rivière qui coule dans le fond du jardin et une source qui alimente un puits. Mais celui-ci a tout de même fini par être à sec. Toutefois, même si les arrosages m’ont pris beaucoup de temps, je suis ravie du résultat. Tout à l’air d’avoir survécu aux températures caniculaires même si les floraisons ont été plus éphémères. Bonne journée.

  3. Quelle belle collection. J’adore les hydrangeas. Les paniculatas se plaisent chez moi. Les serratas…bof, mon sol est très argileux. Je tente les macrophilla cette année, on verra.
    Je suis sous le charme de vos floraisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *