En ce moment

Mai se termine et voici un bon moment que je n’ai pas posté de photos du jardin. Chaque année, les floraisons sont attendues avec impatience mais cette année plus que d’autres. Après un mois de mars plutôt clément du côté des températures, avril a été ravageur. Les gelées survenues fin du mois ont provoqué beaucoup de dégâts. Les jeunes feuillages n’ont pas résisté. Moralité après cette offensive du froid, ce fut un retour à la case départ pour beaucoup de plantes. Certaines ont même eu du mal à s’en remettre et je l’ai crues perdues.  Mais la chaleur de ces derniers jours a accéléré le redémarrage de beaucoup d’entre-elles. Malheureusement, maintenant nous devons faire face à une sécheresse inhabituelle pour les Ardennes à cette période de l’année. De nombreuses plantes sont donc nettement moins développées en comparaison avec les années précédentes. Aucune importance, elles sont là et c’est bien là le principal pour moi.

Toujours fidèles, les Ancolies.

Les Iris, ne s’en tirent pas mal non plus.

Dans le sous-bois, les Hostas se refont une santé. Après être passés par le passage salade cuite, ils refont de nouvelles feuilles que les baveux semblent ignorer. Il y a bien quelques perforations dans le feuillage mais rien de dramatique. Pour le moment, ils sont loin de ressembler à de la dentelle et c’est tant mieux.

Une clématite qui était étiquetée « The Président » . Une fois de plus, une erreur d’étiquetage. Pas grave, elle me plait tout de même. Même si elle ressemble à une Nelly Moser mais en tonalité plus vive que celles déjà présentes au jardin. Peut-être est-ce du à son exposition plus abritée du soleil.

Une Nelly Moser

Miss Bateman

Le verger vu du haut de l’escalier. J’avais semé l’année dernière des graines de fleurs mellifères au pied des pommiers afin d’aider les abeilles dans leur travail. Au printemps dernier, le résultat était loin de me plaire et j’ai longuement hésité. Attendre ou remettre de la pelouse. Ne dit-on pas que le jardinier doit être patient….Cette année, le résultat me sied beaucoup plus.

De plus près. Pour l »instant, Marguerittes et Lin. Devraient suivre, des Nigelles, des Escholzias, des Sauges, des Pavots…

Les feuilles du Morus Alba Pendula planté à l’automne dernier apparaissent seulement. J’ai cru qu’il n’avait pas survécu à l’hiver. Eh bien non, il voulait juste faire la star, se faire désirer…

Les Rhodos prennent de l’ampleur d’année en année.

Maintenant que les couleurs font à nouveau leur retour, voici quelques vues d’ensemble. Une partie du massif accolé au chemin qui descend au jardin.

La pièce d’eau qui se trouve près de la maison. Je n’ai pas encore taillé les fleurs fanées des Hortensias. Les nouvelles feuilles ont été gelées en avril mais certaines branches montrent des signes de vie. Donc je vais me montrer patiente et attendre encore un peu avant de systématiquement tout rabattre.

La partie supérieure avec l’abri de jardin.

Toujours la partie supérieure vue de l’autre sens.

Toujours la partie supérieure avec un nouveau massif qui fait face à l’abri de jardin.

Massif situé au pied du chemin qui descend au jardin.

L’entrée du sous-bois.

L’allée de rosiers qui manque encore de couleurs. Les rosiers et les géraniums qui sont à leurs pieds sont encore en boutons

Entre l’allée de rosiers et le sous-bois, une partie des nouveaux massifs qui voudraient un peu d’eau du ciel.

Au bout de l’allée, la porte que nous conduit vers l’étang. Les feuilles de la haie de hêtres ne sont pas encore toutes débourrées. Dans quelques jours, la haie devrait être complètement opaque.

L »étang avec sa terrasse. A l’extrémité,  la haie qui nous sépare du terrain voisin.

Voilà, j’espère que cette petite balade printanière vous a plu. A bientôt pour la floraison des rosiers. Profitez bien de ces belles journées ensoleillées.

 

 

 

21 réflexions au sujet de « En ce moment »

  1. Oui, une balade bien plaisante !
    Tu as bien fait de nous faire un long post : que du plaisir , à lire et à regarder !
    Ton jardin est vraiment beau, j’admire le travail de création, de plantatation. Tout est soigné.
    Vite détaille nous ces nouveaux massifs.
    Bonne soirée

    • Merci Jacqueline. Je vais essayer de détailler un peu plus les nouveaux massifs. Mais pour cela, j’aimerais que les plantes s’étoffent un peu car pour l’instant, je trouve qu’il y a encore beaucoup « de vide » malgré la quantité que j’ai planté. Je sais…..il faut être patiente et laisser le temps au temps. Pas facile, je voudrais déjà avoir l’opulence :) Pour pouvoir détailler et que le lecteur s’y retrouve, il faudrait que je fasse comme de nombreux blogueurs….donner des noms aux massifs. Chose que je n’ai pas faite. Aucun de mes massifs n’a de nom en particulier. Mais bon, je vais tout de même faire un effort et détailler au fil des floraisons. Belle journée.

    • Nous avons la chance de bénéficier d’un terrain constitué de bonne terre et en général, la pelouse reste bien verte. Bien que là, avec la sécheresse, elle commençait à pâlir un peu. Mais la pluie est revenue et tout est rentré dans l’ordre. Le gel de fin avril, a vraiment été néfaste pour beaucoup de plantes. Mais bon, dans l’ensemble, tout le monde s’en remet. Certaines plantes plus lentement que d’autres. Mais ça va tout de même. Belle semaine.

  2. magnifique jardin, ou devrais je parc??
    j’adore la dernière photo..ainsi que tes fleurs (annuelles?) entre les fruitiers, j’ai essayé cette année de faire de même avec des vivaces, et cela me plait bien…
    bravo pour tout ce travail!
    bonne journée bises bretonnes..

    • Merci Catherine. Les fleurs entre les fruitiers, se sont des vivaces qui se resèment toutes seules. Du lin, des marguerittes, des escholzias, des sauges, des centaurées….J’avais acheté des sachets de graines que j’avais semés à la volée. L’année dernière, le résultat n’était pas top mais cette année, tout ce petit monde s’est bien étoffé et cela me convient mieux. J’ai donc décidé de laisser ces massifs en l’état. Bonne semaine. Ici, aujourd’hui, c’est drache nationale…

  3. ton jardin est magnifique! comment fais tu pour avoir des massifs si bien bordés et une pelouse si bien entretenue! pour ma part je suis vite dépassée!

    • Les bordures sont redressées chaque printemps et ensuite entretenue de temps à autre avec un redresse bordure que ma moitié adapte sur sa débroussailleuse. Quant à la pelouse, elle est tondue chaque semaine. Tu sais nous n’avons jamais semé de pelouse. Au départ, c’était une pâture pour les chevaux. Quand nous avons décidé d’en faire notre jardin, nous avons simplement commencé à la tondre et au fil du temps, elle est devenue plus ou moins correcte. Ce n’est pas un green anglais sans aucune mauvaise herbe :) . Belle journée.

  4. oh la la quelle visite! J’avais une expression pour rire: là je crois qu’on peut la sortir: « je suis époustouflayée »;
    Incroyable!!!
    Tu me fais penser que j’ai des graines de lin à semer.
    Gros bisous et bravo pour ce travail mais aussi ce talent créatif.

    • Originale ton expression :) Je n’avais jamais semé de lin avant l’année dernière. C’est une fleur superbe. Toute en légèreté. N’hésite pas à en semer tu ne le regretteras pas. Belle journée.

  5. Magnifique reportage et ballade printanière dans ton beau parc.Très joli ton parterre de fleurs naturelles sous les fruitiers.Et oui , il en faut de la patience et attendre avant de tailler.Je l’ai compris après l’hiver très froid de 2012.Les arbres et arbustes peuvent repartir un an après .Mes hydrangéas macro me font la surprise de repartir et préparent leurs fleurs.Ils avaient pourtant gelés .Comme quoi ! J(adore le banc avec la grille en fond .au milieu de la haie. Bises Wivina et bon weekend.

    • Bonjour Maryse. Eh oui, il en faut de la patience quand on jardine. Au fil du temps, j’ai appris à en acquérir. En tout cas pour le jardin :) J’ai également du tailler mes hydrangéas macro. Il ne restait que du bois mort. Je crois que pour cette année, la floraison est plutôt compromise. Sauf miracle :) Belle semaine.

  6. Au moment où je t’écris, il pleut et j’espère que ça va durer toute la nuit car le jardin souffre énormément. Il s’est pas mal remis du gel, mais là, c’est autre chose ! Impossible de tout arroser !
    J’ai taillé les hortensias juste au-dessus des nouvelles feuilles. Le dessus était mort ! Je ne pense pas qu’il y aura des fleurs !
    J’aime ta première clématite !
    Bon weekend prolongé.

    • Ici aussi, la pluie est revenue. Le jardin en avait bien besoin. Il était temps. Par contre j’espère que cela ne va pas durer des semaines comme l’année dernière. Je pense que cette année, les hydrangéas ont beaucoup souffert chez beaucoup de jardiniers. Tout comme toi, je pense que les fleurs ce ne sera pas pour cette année. A bientôt.

  7. Cette balade printanière est FABULEUSE. J’ai l’impression de découvrir ton jardin. Les massifs sont incroyablement bien entretenus et variés. La scène de l’étang est magique. Merci beaucoup pour cette balade et bravo à vous deux pour votre travail.

  8. Coucou Wivina,
    bon j’abdique, je ne reçois plus les mises à jour de ton blog, sniff, j’ai manqué de belles images et de belles ballades dans ton jardin qui est d’ailleurs resplendissant
    Bon je m’en vais finir par promenade
    Des bises

  9. Un post qui met bien en avant l’ampleur et la beauté de ton jardin Wivina. Les clématites semblent se plairent dans les Ardennes plus que dans le Quercy ; elles sont superbe. Le ligne fleurie entre les pommiers me plait beaucoup également. Et cette porte dans un mur de hêtre, c’est très poétique… Un jardin de plus en plus beau avec le temps. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *