Photos de saison

Tout comme la jardinière, le jardin est rentré en mode repos. Le froid est bien là. Les températures font le grand plongeon. Certes les gelées nocturnes nous offrent de jolis paysages.Toutefois, ce n’est pas du tout la période que je préfère. Le jardin me semble tellement triste. J’ai l’impression que tout est mort.

Je sais…la vie est bien là. Elle s’est tout simplement assoupie pour quelques mois. Quelques mois qui me semblent durer une éternité.

Lorsque je travaille, je quitte la maison à 5h30. Impossible donc de prendre quelques photos du jardin sous son léger manteau blanc. Etant en congé cette semaine, j’en profite donc pour partager avec vous quelques clichés.

Je ne fais pas beaucoup de nettoyage avant l’hiver. Le stricte minimum. Tout sera fait au printemps et comme d’habitude, je me sentirai débordée :) .

L’allée de rosiers.

img_9480

A son extrémité, l’étang. Il semble bien vide. Les poissons ont élu domicile au fond et essayent d’échapper au bec du héron. J’espère qu’il ne va pas me vider l’étang comme cela est déjà arrivé précédemment.  Les nénuphars et autres plantes aquatiques ont disparu. Plus rien ne bouge.

Maintenant que les feuilles des rosiers sont pratiquement toutes tombées, on peut enfin apercevoir la structure.

 

Les nouveaux massifs attendent patiemment le retour des beaux jours pour s’éclater. Des vivaces doivent encore prendre place mais je préfère passer mes commandes au printemps. Je crains trop que l’hiver soit rude et que mes achats ne supportent pas un régime de températures trop basses.

Dans le sous-bois, les Hostas, les Anémones, les Jonquilles, les Rodgersias et bien d’autres se reposent sous un épais manteau de feuilles.

img_9494

Les Hellébores sont figés.

Leurs fleurs piquent du nez.

Quelques rosiers apportent encore un peu de couleur. Mais aucune chance de voir les boutons s’épanouir…

Les graminées ont changé de teinte. Elles apportent un peu de verticalité et sont superbes couvertes de givre.

Le Géranium macrorrhizum assure une belle présence durant tout l’hiver avec son beau feuillage coloré. Cette plante est un excellent couvre-sol. Elle pousse partout même sous les arbres. J’apprécie beaucoup son feuillage en automne mais moins l’odeur qu’il dégage en été…

L’Euonymus alatus ne passe pas inaperçu en automne lorsque son feuillage change de couleur. Même sans feuilles, il a un intérêt grâce à ses ailettes en liège qui courent le long de ses rameaux. Ce qui lui vaut d’ailleurs le nom de « Fusain ailé ».

Le feuillage dentelé de l’Heuchère Chocolate Ruffles est sublime en toutes saisons.

Mes Heuchères Lime Rickey ont grillé cet été. Mais ils se sont refaits une santé à l’arrière-saison. Ces Heuchères d’un vert acidulé sont très lumineux. Ils conviennent parfaitement pour les zones d’ombre. Les miens vont d’ailleurs devoir déménager ce printemps car je les ai plantés trop au soleil….

Les jolis bijoux du Callicarpa bodinieri. Cet arbuste est très discret pendant l’été mais c’est un véritable ravissement en hiver.

Le givre recouvre délicatement les Juniperus.

Les Sédums n’échappent pas à la couverture blanche.

Avec ce coup de froid, les Hydrangéas ont pratiquement tous perdu leur feuillage et les quelques feuilles encore présentes sont rabougries.

Les Epimédiums sont indétrônables. Aucune mauvaise herbe n’arrive à se frayer un chemin entre ces plantes. Ce sont également de très bons couvre-sol d’ombre ou de mi-ombre. Ils habillent très bien le pied des arbres et n’ont que faire de la concurrence des racines. Leur feuillage évolue au fil des saisons et leur fleurettes tout en légèreté sont adorables. J’en ai planté plusieurs dans le sous-bois et compte bien élargir ma collection lors des prochaines foires aux plantes.

Je termine ma balade hivernale avec cette clématite qui joue les téméraires et apporte encore une belle teinte estivale.

Belle fin de semaine à tous. Profitez bien de ce repos hivernal.

A bientôt.

 

 

16 réflexions au sujet de « Photos de saison »

  1. Coucou Wivina. Je partage le même sentiment que toi. Mon jardin me semble bien nu, presque mort en cette période. Je ne suis pas très tentée d’y aller. Il n’y a que le givre qui, pour le coup, le rend beau et magique. D’un autre côté, cette pause hivernale me fait du bien car je me repose et fais d’autres choses. Et puis n’oublie pas, après on va vivre le renouveau du printemps avec tout qui repousse à une vitesse inouïe. Bon repos à toi .

    • Tout comme toi, je profite de « la mauvaise saison » pour me reposer et m’occuper à d’autres tâches que je n’ai pas le temps de faire en temps normal. Après tout, cela me fait un bien fou. Je recharge mes batteries avant le rush printanier. Belle semaine.

  2. Chez moi aussi, quelques tâches de lumière – mais mon jardin ressemble bien au tien – en plus petit, bien sûr! Je déteste moi aussi l’odeur de ce géranium macrorrhizum , pourtant, c’est un champion et je l’ai en rose, et en blanc! Par contre les Epimedium ne sont pas enchantés sous mon chêne et je pense qu’une seule plante sur la dizaine achetée a survécu! Bizarre…
    J’aime beaucoup ta tonnelle aux rosiers! Elle est parfaitement intégrée dans le jardin et lui donne un petit air romantique très plaisant!
    Bel hiver à toi!

    • Je suis étonnée que tes Epimédiums ne se plaisent pas sous tes chênes. Ils sont réputés pour leur facilité d’adaptation. Allez savoir. La nature a aussi ses caprices. La tonnelle a été réalisée par ma moitié il y a déjà quelques années. En été, elle est envahie par les rosiers New Dawn. Il n’y a vraiment qu’en hiver que l’on peut apercevoir la structure. Elle constitue donc une présence en cette période de l’année. Belle semaine.

  3. Il faudrait dire à ta clématite qu’elle se trompe de saison ! Ton jardin est beau en hiver avec sa belle gloriette et les superbes sous-bois. Je suis jalouse de tes hellébores même si les fleurs piquent du nez. Ils ne sont pas encore en fleur chez moi. Courage pour les mois qui arrivent, le printemps n’est pas loin ! Bonne soirée

    • Effectivement, la clématite est un peut déboussolée. Certainement parce que les températures sont restées relativement douces jusqu’à ces derniers jours. Le sous-bois est un endroit que j’aime beaucoup. J’apprécie la quiétude qu’il dégage avec sa rivière à proximité. A bientôt.

  4. Chaque saison à son charme pour moi et j’aime les jardins en hiver.Comme tu le dis, on remarque mieux les structures , formes et certains rameaux ont de si belles couleurs.L’hiver est plus prononcé que chez nous ,je pense .J’adore les épimédiums également .Ils tolèrent l’ombre sèche et ça m’arrange bien. Bises Wivina et profite bien de ton weekend.

    • Je suis d’accord avec toi, chaque saison a son charme mais l’hiver n’est vraiment pas ma préférée à cause des températures trop basses pour moi. Mais bon, il faut faire avec et il y a malgré tout quelques avantages. Ce que j’apprécie le plus, se sont les structures qui se dévoilent lorsque les feuillages sont partis et les paysages hivernaux. Mais je les admire souvent au coin du feu. Belle soirée.

  5. Tu es courageuse de sortir au jardin par ce froid. Comme toi j’ai aussi décidé cette année de laisser la nature au repos sans aucune intervention de ma part, enrhumée comme pas possible je n’arrive plus à aller me promener dans mon lopin et j’ai décidé que la période était venue pour d’autres activités. Le héron peut être une peste et rapidement dégarnir un étang mais comme nous il a faim et cherche là où c’est le plus facile….. Bon courage Wivina et lorsque tu dis que tu quittes la maison aux petites heures je repense à ma période de travail où je faisais de même, l’hiver peut être difficile à supporter à ces heures matinales. Bon week-end !

    • Je t’avoue que j’ai du prendre sur moi pour sortir au jardin par ces températures négatives. Je n’apprécie pas du tout le froid. Il est vrai que le héron peut être un vrai fléau. Il est déjà arrivé que notre étant soit presque vide après l’hiver. Mais heureusement, les poissons rouges se reproduisent vite. Le plus râlant c’est lorsque l’on retrouve une grosse carpe sur le bord de l’étang. Le héron l’a trouée de tous les côtés mais n’a probablement pas su s’envoler avec. Effectivement, je quitte la maison très tôt pour aller bosser et en hiver ce n’est pas toujours agréable. Surtout quand il a neigé et que les routes ne sont pas encore dégagées parce qu’il est trop tôt. Mais bon, il faut faire avec. Je te souhaite un prompt rétablissement. Belle soirée.

  6. Il est vrai que l’hiver le jardin se minimalise mais il fait la part belle au graphisme, aux formes, aux persistants et aux écorces. Cela devient un autre jardin que l’on peut s’essayer à apprivoiser.
    Beau dimanche.

    • Effectivement, nos jardins deviennent tout autre en cette période hivernale. J’avoue qu’elle a également son charme mais j’ai vraiment un faible pour l’été. Belle soirée.

    • Les jardins sont charmants également en hiver avec la neige ou le givre qui recouvrent les plantes mais j’ai vraiment du mal avec les températures basses. Même lorsque le soleil est là mais que les températures ne sont pas assez élevées j’ai du mal à aller travailler au jardin. Je sais c’est une erreur car lorsque le printemps revient je suis débordée. Mais tant pis. Je profite donc de mon jardin par vitre interposée et en profite pour travailler un maximum dans la maison avant l’arrivée du printemps. Bonne soirée.

  7. Bonjour Wivina, je croyais avoir commenté cet article. J’ai beaucoup apprécié la balade, l’hiver n’enlève roen à ton jardin, et comme toi, je fais le strict minimum en automne.
    Je te souhaite un très beu Noël. Profite bien des tiens.
    Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *